Prison de Joux-la-Ville : Préméditation de viol sur une surveillante

 

 

Le 27 novembre 2019, une de nos collègues a été prévenue que 3 à 4 détenus avaient été surpris sous la douche alors qu’ils étaient en train de planifier son viol.

Ces individus projetaient de profiter de l’ouverture de 7h, pour la retenir dans une cellule afin de la violer. Il va de soi que leur esprit aussi dérangé que prolifique, leur avait permis d’imaginer et de verbaliser différentes scènes de leur futur crime.

 

La menace pesant sur notre collègue l’a profondément éprouvé et bouleversé.

 

Cet événement doit rappeler à chacun d’entre nous le danger que peuvent représenter les A.I.C.S. et qu’il convient de ne pas sous-estimer.

Même si nous parlons aujourd’hui d’un collègue féminin, il semble pertinent de rappeler qu’au vu des profils dont nous avons la charge, il est tout à fait concevable que l’histoire se répète un jour avec un collègue masculin.

 

Le bureau local Force Ouvrière tient à rappeler que cet horrible projet a vu le jour sur une aile dont le fonctionnement a récemment changé dans la précipitation et sans concertation. Nous avions averti que ce changement de fonctionnement était inadéquat. Nous ne saurions que rappeler aux responsables de ce changement, que si ce macabre projet de viol avait été mis à exécution, le temps qu’il aurait fallu pour s’inquiéter de l’absence du collègue aurait considérablement augmenté.

 

Nous l’avions déjà mis en avant, les personnes détenues l’ont, elles aussi remarqué…

 

- Notre collègue tient à remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui lui ont témoigné soutien et affection.

- Le bureau local Force Ouvrière exprime sa reconnaissance à l’équipe de direction qui a su faire preuve de réactivité malgré des contraintes techniques fortes.

- FO demande que les personnes détenues impliquées soient sanctionnées sans indulgence.

- FO demande que les personnes détenues impliquées soient immédiatement transférées à l’issue de l’enquête.

- FO demande à ce que les conséquences de cet incident soient reconnues en accident de travail.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr