Prison d'Orléans-Saran : Le vilain boxeur du QD

 

Ce n'est pas le premier et ce ne sera pas le dernier!!! En effet, à l'issue de son passage en CDD le 14 novembre 2019 pour agression sur un autre détenu le détenu H se montrera très réfractaire aux ordres donnés par le personnel car n'acceptant pas sa sanction.

 

Le lendemain, il va menacer le personnel de ce secteur et finira par annoncer vouloir mettre fin à ses jours. La décision sera prise de le mettre en DPU afin de préserver son intégrité physique.Le major du QD et un autre collègue se rendent au niveau de la cellule pour lui notifier son placement en DPU, la réponse du vilain boxeur ne se fait pas attendre.

 

Et quelle réponse!!! Ils recevront en plein visage une barquette remplit d'urine et d'excréments. Les agents du QD vont s'équiper afin d'effectuer le placement en DPU. Au moment d'entrer dans la cellule, le vilain boxeur est prêt à les accueillir en se mettant nu, des bandes de draps autour des poings, en position de garde et bien sur il a arrosé son ring d'eau savonneuse.

 

Durant l'intervention, le détenu H montrera ses talents de boxeur et va proférer des menaces de mort à l'encontre du major et des agents. Il sera maîtrisé, mis en DPU.

 

Une gestion équipée et menottée sera mise en place pour le vilain boxeur

 

Mais c'est vraiment mal le connaître, car il ne compte pas en rester là puisque le mardi 19 novembre 2019 lors de la distribution du repas vers 12h05 il bloquera le passe-menotte avec son bras et tentera de saisir le bras d'un agent.

 

Il refusera comme à son habitude de se soumettre aux différentes injonctions du personnel qui devra une nouvelle fois intervenir et ce dernier portera des coups dans le bouclier.

 

Le syndicat local Force Ouvrière a déjà fait une proposition à la direction locale pour le rajout d'un agent au sein de ce secteur qui sera validée très prochainement.

 

Le syndicat local Force Ouvrière félicite les personnels de ce secteur pour leur professionnalisme à travers cette gestion difficile, à laquelle ils sont confrontés chaque jour.

 

Le syndicat local Force Ouvrière continuera à soutenir les agents et à les accompagner dans leurs démarches administratives et judiciaires.

 

Le syndicat local Force Ouvrière demande à la direction du CPOS le transfère du vilain boxeur à l'issue de son séjour dans son ring au QD.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr