Prison de Fleury-Mérogis : D5 grave agression

 

Aujourd’hui vers 10h un détenu a agressé lourdement un des nôtres en lui assenant un violent coup de poing au niveau du visage sans raison apparente. Les faits se sont déroulés au niveau de la salle d’attente de l’UCSA du bâtiment D5 .

 

Ainsi au moment de sa consultation, après avoir été rappelé à l’ordre pour un tapage au sein de cette unité. À l’ouverture, il assena d’une violence inouïe un coup de poing au niveau du visage de notre collègue Franck.

 

Bilan : un nez cassé et un personnel très choqué !

 

Cette violence gratuite et lâche laissera des traces tant au niveau psychologique que physique pour notre collègue mais aussi pour l’ensemble des personnels œuvrant au sein de cette structure.

 

Par ailleurs, le bureau local Force Ouvrière s’alarme de la recrudescence des violences sur le personnel par des détenus aux comportements « psy » et instables. Nous rappelons que ce détenu était lourdement signalé , les nombreuses observations des collègues tous corps et grades confondus montrent un passage à l’acte imminent.

 

Le bureau local Force Ouvrière demande à la Directrice de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis de démanteler cette aile du 2e milieu qui hébergent des détenus au profil « psy » avec une gestion particulière.

 

Nous maintenons fermement que cette aile est une bombe à retardement et destructrice pour le personnel !!

 

Le bureau local Force Ouvrière demande un recensement en urgence des détenus à profils « psy » et leur placement en UHSA .

 

Le bureau local Force Ouvrière apporte le soutien nécessaire aux personnels touchés par cette grave agression.

 

Le bureau local Force Ouvrière demande la mise en place d’une cellule psychologique au regard de la gravité des faits.

 

Le bureau local Force Ouvrière demande la comparution immédiate du détenu et son placement en UHSA. Notre organisation hausse le ton sur la gestion de ces détenus responsables de la majorité des agressions . Nous demandons une réunion en urgence à la Directrice de la maison d’arrêt de FleuryMérogis pour évoquer les mesures immédiates à mettre en œuvre.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr