Prison de Condé-sur-Sarthe : La fin du bînomage !

 

En début d'année, au mois de mars, deux agents, collègues, amis ont manqué de mourir au CP d' Alençon Condé Sur Sarthe en se faisant sauvagement poignarder dans une UVF.

 

Lors du mouvement social qui s'en suivit, les agents s'étaient concertés pour établir une plateforme revendicative. De façon unanime, ils souhaitaient des effectifs pour travailler à deux face à des détenus capables du pire.

 

Une demande jugée légitime par notre hiérarchie !!! Pourquoi alors nous le retirer ?

 

La réalité est que nous étions devant le feu des projecteurs, notre administration craignait l'embrasement et était donc dans l'apaisement.

 

Après nous avoir caressés dans le sens du poil pour que l'on reprenne nos étages, retour à la réalité et à la gestion comptable de notre administration.

 

Notre direction semble ne pas avoir réellement pesé la gravité des faits et souhaiterait que l'on passe rapidement à autre chose. Il semblerait qu'elle souhaite tester notre détermination à conserver ce que nous prenions pour acquis !

 

Nous sommes le seul établissement à sécurité renforcée de France, et M. le DAP vous persistez dans votre gestion « low cost » au détriment de la sécurité de votre personnel.

 

A combien estimez-vous la vie d'un agent ?

 

Monsieur le Directeur du CP d'Alençon, votre mission est de supprimer le bînomage avant de quitter Condé, votre successeur aura pour mission de rouvrir les salles de convivialité.

 

Dans un an, le CP redeviendra ce qu'il était avant l'attentat et nous revivrons un drame !

 

Monsieur le DAP, n' en avez-vous pas assez d'avoir du sang sur les mains ?

 

Aucun personnel de Condé n'avait imaginé que vos promesses avaient une date limite de consommation.

 

A défaut de respecter votre personnel, Force Ouvrière vous demande de respecter vos engagements.

 

Selon Force Ouvrière, après chaque agression, l' Administration Pénitentiaire devrait être jugée pour complicité !!!

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr