Prison de Troyes : Et maintenant ?

10/04/2019

 

Depuis plusieurs mois maintenant le Greffe de la MA de Troyes est en difficulté.

 

Dans un premier temps une ouverture d'un poste Secrétaire Administratif devait paraître. C'était soit disant acté pour prise de fonction en septembre 2019. Puis, avec le temps, il est dit « attendez l'additif » car il n'y avait rien de paru lors de la publication des postes . Et aujourd'hui « pas d'ouverture et pas d'additif » !

 

En attendant deux ERIFs soit disant formés au Greffe devaient palier à deux semaines de renfort au mois d'avril. Il en est tout autre...

 

L'évocation de renfort de Greffier d'autre établissement a été posée, mais la encore, sans réponse !

 

Par la force des choses une solution, qui se veut temporaire, a été mise en place depuis mi-mars 2019, cependant, dans le temps, celle ci engendrera une refonte de travail totale, et à ce jour, tous les personnels concernés sont un climat totalement incertain. Tous les services sont déstabilisés 
 
Depuis lundi 01 avril 2019, on apprend que Frédéric, 1er surveillant Mise A Disposition de la MA de Chaumont, repart sur sa structure le 01 mai 2019, ce qui va mettre grandement en difficulté l'encadrement.

 

Encadrement qui est fragilisé depuis plusieurs mois et qui a nécessité deux 1er surveillant Mise A  Disposition successivement. Ce fut à chaque fois douloureux et cette situation n’est toujours pas pérenne, pour preuve ce qui arrive aujourd’hui !

 

Car pour rappel de cette situation épineuse:

 

-Juin 2018, après 2 années, fin du détachement de Céline 1er surveillante reçue au concours de lieutenant et titularisée = non remplacée.

-Juillet 2018, départ de Pascal 1er surveillant en retraite = non remplacé.

 

La MA de Troyes a perdu deux 1ers surveillants sur un total de six. L'effectif est donc actuellement de deux 1ers surveillants de roulement et d’une Major et d’un 1er surveillant en poste fixe.

 

Et l'effectif officier est limité au Directeur et à son adjointe.

 

Les personnels de l'établissement sont obligés de s’adapter sans cesse, digérer une fermeture annoncée que tous rejettent, se réorganiser suite aux arrivées de Clairvaux et par la suite au non remplacement de tous nos départs en retraite malgré les promesses faites. A chaque fois faire et défaire.

 

Les conditions de travail des personnels, le climat social d’un si petit établissement ainsi que la sécurité ne devraient pas être sujet à autant de variations. La MA de Troyes ne devrait pas subir chaque décision et se réorganiser sans cesse car cela génère de la tension et des souffrances pour tous.

 

A l'heure l'Administration Pénitentiaire dépense sans compter afin de limiter les risques psycho sociaux des agents, c'est elle même qui est l'origine de la souffrance et du désespoir des personnels qui aiment éperdument leur outil de travail :

 

LA MAISON D'ARRET DE TROYES !

 

C'est pourquoi FORCE OUVRIERE demande un Secrétaire Administratif Greffe ainsi qu'un agent technique travaux non remplacé après mutation.

 

FORCE OUVRIERE demande à ce que les postes vacants de 1er surveillants soient comblés sans délai.

 

Il est grand temps que les promesses faites soient tenues, à savoir que nos mutés, nos départs en retraite ou suite à la réussite d'un concours soient remplacés en CAP, ce qui éviterait cette hémorragie constante.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr