Prison de Val-de-Reuil : Déferlement de violence

 

Aujourd’hui vers 10H45, la voyoucratie de notre établissement a une nouvelle fois frappé nos collègues dans leur chair. En effet, lors de la mise en prévention d’un voyou du bâtiment C au quartier disciplinaire, le détenu se rebelle et s’attaque violemment aux surveillants. Professionnel et aguerri à ce type de situation, le personnel rolivalois s’équipe des tenues d’interventions vu le profil du détenu. Néanmoins quelle ne fut pas la surprise des agents lorsque la poignée du bouclier se fracture pendant l’intervention.

 

POIGNÉE DU BOUCLIER CASSÉE

 

Face au déferlement de violence du détenu et à l’absence de bouclier, le personnel se retrouve dans une situation rocambolesque face à un détenu déterminé !!!

 

SANS MOYENS DE CONTRAINTES LES SURVEILLANTS AVAIENT UNIQUEMENT LEURS MAINS POUR MAÎTRISER UN VOYOU TRÈS VIOLENT

 

LOURD BILAN

 

Nos deux camarades transportés à l’hôpital par les pompiers en sortiront pour l’un avec 1 mois d’arrêt de travail (luxation de l’épaule) et pour le second avec 15 jours d’arrêt de travail (plusieurs hématomes au coup, au bras et au poignet). Ajoutons à ce lourd bilan, un surveillant qui a malheureusement été victime d’un crachat du voyou au cours de cette intervention.

 

Notre organisation syndicale condamnait il y a très peu de temps la défaillance de nos moyens d’alerte, nous voilà aujourd’hui face à une défaillance du matériel d’intervention.

 

Pendant que certains rêveurs attendent toujours les quelques miettes du père noël de l’an dernier, pour rappel lors du dernier mouvement social, nous revendiquions le renforcement de ces moyens de contraintes face à une population pénale qui est de plus en plus violente.

 

Monsieur le Vizir, COMME D’HABITUDE POUR SE DONNER BONNE CONSCIENCE, Mr le général risque de vous convoquer dès lundi matin à la première heure pour une révision complète du matériel d’intervention. Nous vous demandons d’innover pour une fois, en effectuant simplement votre travail qui consiste à pratiquer une réelle révision du matériel d’intervention !!!

 

LA SÉCURITE DU PERSONNEL PASSE AVANT VOTRE LAXISME MR LE VIZIR

 

Force Ouvrière Val de Reuil félicite l’ensemble des surveillants et le premier surveillant pour leur professionnalisme et courage au cours de cette rude intervention.

 

Force Ouvrière Val de Reuil souhaite un prompt rétablissement à nos collègues blessés dans leur chair en se tenant à leur disposition pour les démarches administratives.

 

Force Ouvrière Val de Reuil exige un véritable contrôle des tenues d’interventions et si nécessaire un changement par du matériel neuf (non récupéré) ! UNE URGENCE

 

Force Ouvrière Val de REUIL exige une sanction exemplaire suivie d’un transfert pour ce détenu qui n’a pas le profil adéquat à notre établissement.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr