Prison de Clairvaux : Une bouteille à la mer

21/03/2019

 

Tel un navire qui sombre, les personnels de Clairvaux jettent une bouteille à la mer, espérant ainsi être entendus et éviter le naufrage. 


Encore une fois l'occasion de dénoncer le mépris inconditionnel imposé par le ministère et la DAP envers notre établissement.

 

Rappelons dans un premier temps que, le 05 février 2019 pour faire suite à de nombreux incidents, notre OS avait dénoncé la piètre qualité et la fragilité de notre nouveau QI/QD. Situation mettant sensiblement en danger les surveillants et la sécurité générale de l'établissement. Les délais de travaux de réfections conjugués à l'arrivée de profils MOS rendent la gestion de la détention très problématique.

 

En effet, la présence d'un seul bâtiment de détention classique n'octroie plus de marge de manœuvre dans la gestion des conflits et de la détention. Conflits parfois même causés par la négligence et l'incompétence de la DAP qui nous transfert en simultané des détenus qui font l'objet de mesures de séparations. Seul, le minuscule quartier d'isolement, non isolé par sa proximité, fort de ses 4 cellules dont 3 sont déjà totalement dégradées, dont les portes ne supportent pas un simple coup de pied, sert aujourd'hui de zone tampon.

 

Il semble plus facile d'autoriser le tournage d'une série télévisée dans l'ancien QI/QD que de se préoccuper de la sécurisation du nouveau ...

 

La venue prochaine de cette grande chaine de télévision, attirera peut être plus l'attention de Mme BELLOUBET. 


Où est la ministre??? Nous sommes le 20 mars, fin du premier trimestre ...

Encore une promesse politique, ou << de la poudre de perlimpinpin >> ??? 


Si, nous savons où vous vous trouviez. Vous étiez à Gevrey-Chambertin avec les bonnes idées de Clairvaux, pour la mise en place d'un chantier dans le domaine viticole. Projet vivement porté par notre OS depuis des années avant même l'annonce de fermeture. Projet qui avait été remis à votre ministère en 2016 puis, en main propre à Mme CAUBEL conseillère du Premier Ministre au mois de juin 2017. Plus récemment, porté à l'attention de M. FURCY chef de cabinet adjoint de Monsieur le président de la république lors de notre réunion du 04 octobre 2018. 


Réunion durant laquelle nous avions de nouveau exprimé notre souhait de vous rencontrer au sein de notre structure. Nous attendons toujours ... Votre GPS ne trouve t-il pas le chemin de notre établissement? Ne demandez pas l'itinéraire à votre DAP car il y a bien longtemps que nous n'existons plus à ses yeux!

 

Tout comme l'organigramme imposé par un certain Vadillo en 2016, chargé du dossier Clairvaux, qui à ce jour n'est toujours pas respecté notamment pour le corps des techniques.

 

Nous pensons entre autre à notre collègue surveillant qui souhaite bénéficier de la passerelle vers les personnels techniques. Mais également à notre collègue adjoint technique, a qui l'on ne permet pas une évolution de carrière sur place, alors qu'il existe un poste de technicien vacant.

 

Par ailleurs, nous constatons l'absence de postes de personnel de surveillance ouverts sur la prochaine CAP, alors même que nous recevons des sorties d'écoles. Certes, les sorties d'écoles sont une bonne chose, mais cela ne doit pas pénaliser les titulaires souhaitant une affectation à Clairvaux. En effet, deux demandes de rapprochement de conjoints, sont en cours, sur notre établissement.

 

Il serait légitime de traiter leur demande en priorité.

 
Force Ouvrière exige le départ immédiat des personnes détenues M. et D. placées au QI et posant de nombreuses problématiques sécuritaires. 


Force Ouvrière impose sans délai que des travaux de sécurisation du QI/QD soient entrepris dans l'urgence et pour la sécurité des agents. Sans quoi notre droit de retrait est toujours valable. 


Force ouvrière réitère sa demande de rencontrer Madame la Garde Des Sceaux, chose qui avait été promise. Nous demandons que soit fixée une date, sans quoi par exemple, nous inviterons les équipes de tournage des studios de Canal+ à faire demi-tour. 


Force ouvrière demande a ce que les situations personnelles évoquées précédemment soient légitimement étudiées et respectées.

 

LA BOUTEILLE EST DANS VOTRE BASSIN. 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr