Prison de Rennes-Vezin : Alerte Unité pour Détenus Violents

 

On exige des agents pénitentiaires de la rigueur et un investissement sans faille, on les rassure en leur disant que tout ira bien pour leur avenir, sans même prendre en compte les réalités lamentables du terrain !!

 

En revanche, pour ce qui est de laisser le personnel dans le flou concernant les régimes à venir, là, on a à faire à des champions ! Aucune indication, information !!

 

Ainsi et depuis le début, l'UDV est confidentielle pour notre Centrale et doit le rester jusqu'à « l'Ouverture ». La Direction nous a mis dans la semi-confidentialité (concernant les agents QI/QD), mais cette dernière déclare elle-même : « être dans le flou concernant l'UDV… ».

 

La mise en place de fin novembre bascule au 18 février puis à une ouverture à la mi-mars selon les dires …

 

À ce jour, aucune formation n’a été effectuée avec les services médicaux, les SPIP, le scolaire… Rien sur les gestes professionnelles à adapter, rien ! Mais, rassurez-vous ! La formation UDV est normalement prévue au mois d'Avril 2019 ! Soit deux mois après l'ouverture du secteur ! La blague !

 

La doctrine sera-t-elle respectée ? Y-aura-t-il un vestiaire pour le personnel sur l'unité ? Les personnels serontils équipés de menottes ? Le mobilier en cellule sera-t-il scellé ? De quelle manière seront gérés les services de nuits ? Sachant que ni les agents de la Brigade QI/QD ni le Major de secteur ne feront des nuits … … …

 

Il convenait pourtant au départ :

 

De la formation de 30 personnes au secteur UDV, comprenant les agents de la brigade QI/QD, Gradés, Officiers et tout intervenant (SPIP, scolaire, personnel médical…). Formation qui ne sera pas donnée à l'ensemble des Premiers Surveillants, faute de temps et de formateurs.

 

Qu’en est-il du suivi des futurs pensionnaires de l'UDV ? Dont la forme principale consiste en une grille d'évaluation dont nous n’avons toujours pas connaissance. Il en est de même pour le règlement intérieur de l'UDV, qui est en cours de projet et donc non diffusable… Sans oublier rappelons le, que nous n'avons pas le personnel suffisant pour gérer l'unité !

 

Sachez que ce secteur UDV, n'ouvrira pas sans l'aval des agents qui souhaitent, eux, y travailler en toute sécurité, dans la rigueur et la discipline, ce qui n'est point au programme de notre lâche Administration.

 

Du côté des moyens matériels, ils sont présents sur la structure : caméras, caillebotis, concertinas, luminaires, trappes. Mais en attendant « nos gilets pare-lames, nos combinaisons », quelles sont les garanties pour les agents ??!! 3 Unités pour 2 Agents et 1 Major alors que nous n’attendions pas moins de 4 Agents et de 3 Gradés pour assurer un service complet et conforme à une plage horaire de 7h à 19h00 !

 

À aucun moment, nous n’avons été associés aux réunions à la DI, aux travaux pratiques afin de permettre une réelle approche du terrain et non celle exercée par la bureaucratie qui est en total déconnexion avec ce dernier et qui n’a que faire de l’avenir des personnels !

 

Le bureau local Force Ouvrière réclame des réponses sur la gestion de cette UDV et exige que le déficit en personnel soit comblé avant son ouverture !

 

Le bureau local Force Ouvrière revendique de faire de la sécurité des agents une priorité !

 

Le bureau local Force Ouvrière requiert une optimisation du service avant la mise en place de ce qui s’annonce déjà être un désastre pour les agents affectés à cette unité et pour l’établissement !!

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr