Prison de Porcheville : Arrosages, crachats, insultes, menaces !!!

 

Record Presque atteint !!! Plus de 30 CRI à son actif !!! Avec plus de 40h de TIG en attente !!!

 

Menaces de mort, agressions, bagarre avec codétenus, insultes, arrosages….. Et tout le monde y passe : AP, PJJ, EN, UCSA, GEPSA !!!

 

15 ans et déjà un beau palmarès !!! Il est temps de dire stop au massacre !!!

 

Tous les personnels sont unanimes : SA PLACE N'EST PLUS A L'EPM !!!

 

Ce mineur a beau être mis sur l'unité renforcée, rien ne semble fonctionner. À tel point qu'il est suspendu de tout, même du scolaire qui est pourtant la base de l'EPM ! Et bien évidemment son jeune âge l’empêche d'aller au quartier disciplinaire.

 

Est-ce-que l'on doit attendre qu'un drame se produise pour enfin réagir, ou a-t-il suffisamment fait parler de lui pour être transféré ??? N'a-t-il pas suffisamment causé de trouble au sein de la détention ? N'a-t-il pas suffisamment poussé à bout les différents personnels de l’établissement ? Ne représente-t-il pas tout simplement un danger trop important ?

 

Ce jeune n'a pas sa place dans nos murs et DOIT faire l'objet d'un TRANSFERT avant que la situation, déjà grave, n'empire davantage et tourne à la catastrophe.

 

Force Ouvrière condamne fermement l’ensemble « des œuvres » commises par ce mineur.

 

Force Ouvrière souhaite féliciter l'ensemble des personnels pour leur patience dans la gestion de ce mineur.

 

Force Ouvrière reste à la disposition des collègues pour toutes les démarches administratives suite à de nouveaux agissements de notre pensionnaire.

 

Par ailleurs nous souhaitons rappeler que le bureau local Force Ouvrière demande depuis des années la mise en place de la protection du chemin de circulation pour empêcher tout arrosages et crachats !!!

 

La mise en place d'un glacis en plexiglas devant chaque unité est l'une des seules solutions. Nous avons déjà pris contact avec plusieurs entreprises qui peuvent établir un devis pour enfin garantir sereinement la sécurité de tous les personnels.

 

NE BANALISONS PAS LES AGRESSIONS

FORCE OUVRIÈRE TOUS LES JOURS À VOS CÔTÉS !!!

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr