Prison de Liancourt : Le droit d'en Chier (Mais en silence s'il vous plait)

15/11/2018

 

Ce jeudi 08 novembre 2018, une équipe de deux agents était à l’hôpital avec une personne détenue, qui au vu de son état de santé nécessitera la demande d’une garde statique, A 19h, les agents appellent l’établissement afin de signaler l’arrivée de la garde statique et demandent à ce que l’on vienne les rechercher. Jusque-là rien extraordinaire !

 

MAIS L’ATTENTE DEVIENT TRES VITE INTERMINABLE !

 

Ce ne sera finalement vers 20h30 que les agents verront arrivés un véhicule pour les récupérer… soit 1h30 d’attente en plein milieu de Creil et en uniforme…

 

Mais tenez-vous bien, quelle sera leur surprise quand ils se rendront compte que c’est l’officier du bâtiment C qui, avec son véhicule personnel, est venu les rechercher.

C’est étonnant quand on sait que notre établissement dispose d’une flotte de véhicule administrative. Alors pourquoi ne pas l’avoir utilisée ?

Et bien par ce que « notre chère direction » n’a rien trouvé mieux que d’attribuer le dernier véhicule restant à des « chercheurs de l’ENAP »

Chercher donc l’erreur ???

 

Sommes-nous revenus sous l’ancien régime à Liancourt ? où les gens « d’en haut » auraient plus d’importance que les gens « d’en bas » ? On est en droit de se poser la question !

 

Dès lors pourquoi ne pas avoir fait appel à un taxi ??? Mystère, le cout peut-être…

 

C’ EST INADMISSIBLE !!!

 

Les agents sont-ils des pions à vos yeux ?

Attendez-vous qu’un agent soit sur le carreau une fois de plus ??

Comment voulez-vous que les agents soient motivés avec un tel comportement d’ignorance ???

 

Force ouvrière demande à ce que notre direction fasse preuve de plus de sérieux et de moins d’ignorance à l’égard de son personnel.

 

Les castes n’ont pas leur place au sein de notre établissement. Si cela devait se reproduire soyez sûr que nous organiserons un remake de 1789…

 

A bon entendeur !!!


Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr