Réau : Le Quartier Maison Centrale en Dérive !

 

Hier, le détenu B a décidé de faire une machine à laver après 12h00, heure de fermeture.

 

Le surveillant n’a donc pas fait droit à sa demande.

 

Le gradé a été contraint de placer le détenu au QD, qui, pour ce motif refusait de réintégrer sa cellule.

 

Pendant la mise en prévention, monsieur B crie à ses codétenus une description du surveillant ayant osé appliquer le règlement, incitant alors à une action collective.

 

10 minutes plus tard, la cellule disciplinaire de monsieur B sera jonchée d’excréments et à 15h00, le CDD prendra la décision de le sortir du QD, discréditant ainsi le travail du personnel.

 

On découvrira par ailleurs qu’il avait bouché le barillet de sa cellule.

 

Monsieur B précisera qu’il ne nettoiera rien, ce que le CDD validera immédiatement avant de le recevoir pour prendre en compte toutes ces doléances.

 

Quelles conclusions devons-nous en tirer ??

 

Avec ce genre de gestion, le personnel n’a plus aucun poids vis-à-vis de la population pénale !!!

 

Pour rappel le personnel s’est spécialement déplacé sur son ancien établissement pour faciliter la prise en charge de l’individu, une équipe restreinte a été désignée pour sa gestion, il a également choisi sa cellule à son arrivée suite à un premier refus de réintégrer, aujourd’hui on le laisse souiller le QMC et on dispense de QD …..

 

Doit-on céder au chantage d’un scatophile ?

 

Il faut mettre fin à ces gestions contre productives !

 

Le syndicat Force Ouvrière demande à ce que le personnel soit soutenu dans ce bâtiment et non pas, systématiquement pointé du doigt !

 

Ce sont bien les détenus qui mettent en échec leur parcours de détention et non pas le personnel qui ne sait plus comment travailler face à de telles contre décisions !

 

Lire le communiqué

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr