Prison de Lille-Loos-Sequedin : Ouverture d'une Unité Détenus Violents (UDV) !

 

Qui sont les ordonnateurs de ce projet fou ?

 

Enfin les plans nauséabonds, co-rédigés par la DAP et son Adjoint (J-F FORGET de l’UFAP) sont dévoilés au grand jour !

 

Après de multiples réunions de travail, où ils pensent réécrire l’histoire et repenser les métiers pénitentiaires de demain, ils mettent maintenant en application leurs pensées bureaucratiques déconnectées de la réalité !

 

En effet, par des bruits de couloir, FO a appris le vendredi 12 octobre la création d’une UDV sur le CP Lille-LoosSequedin. Une fois saisie par nos soins, la Directrice Interrégionale, Mme DECROIX, a été dans l’obligation de nous communiquer quelques éléments ! La conversation a commencé par « comment avez-vous su cela ? ». Ça en dit long sur la volonté qu’ils ont de cacher ça aux Personnels !

 

Lors du Comité Technique Interrégional qui s’est déroulé ce jeudi 18 octobre à la DISP, la directrice nous indique qu’il est finalement important que toutes les organisations syndicales aient, sur ce sujet précis, le même niveau d’informations. C’est donc dans cet esprit qu’il nous est avoué clairement que l’UFAP-Unsa Justice est bien au fait de cette création, et ce depuis des mois, puisqu’ils sont corédacteurs de ce projet sur le CP Lille-Loos-Sequedin !

 

Alors les responsables de cette cacophonie iront expliquer aux personnels Sequedinois pourquoi ils vont subir l’ouverture de l’UDV :

 

Sans apport en surveillant, 1er surveillant et officier, Sans doctrine emploi, Sans travaux de sécurisation, Sans émetteur-récepteur en état de fonctionnement, Sans gilet pare-lames, Sans passe-menottes, Et surtout sans informations sur la manière dont ils auront à prendre en charge les détenus violents qui y seront affectés ! D’autant plus qu’à l’heure où on se parle, tout est envisagé mais rien n’est décidé !

 

Et d’ailleurs, qui va y travailler ? En brigade ou en roulement ? Avec quel planning ? :

« On n’en sait fichtre rien… On verra ça plus tard ! »

 

Quoi qu’il en soit dans 40 jours (≈28.11.18), l’UDV de LLS devra accueillir les premiers détenus !

 

Face à l’opposition formelle de FO d’ouvrir dans ses conditions, la directrice nous répond qu’ils en ont parfaitement conscience mais que les premiers détenus seront accueillis sans que les travaux de sécurisation ne soient terminés, sans que tous les éléments de protection individuel ne soient livrés ! EN SOMME, QUI VIVRA VERA !

 

C’est une honte, cette administration est prête à tout pour répondre à la commande politique UFAPIENNE, qui veut coûte que coûte que les points de son relevé de conclusions, signé en janvier, soient appliqués avant la date butoir du 06 décembre 2018 !

 

Et dans tout ça, qui pense aux personnels de Sequedin et du CNE qui vont voir leurs conditions de travail dégradées et à qui on va surement imposer le travail à l’UDV dans des conditions indignes ?

 

L’UISP-FO des Hauts-de-France EXIGE le report immédiat de cette ouverture !

 

SANS MOYENS, PAS D’OUVERTURE ! Restons sérieux…

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr