Prison de Salon-de-Provence : Entretien avec le Député

 

Suite à la prise d’otage de lundi 30 juillet 2018, le député de la 8èmè circonscription des Bouches-duRhône, Jean-Marc Zulesi, s’est déplacé sur le Centre de Détention de Salon de Provence pour s’entretenir avec l’ensemble des personnels ainsi qu’avec les organisations syndicales.

 

Monsieur Zulesi a rendu hommage et a salué le courage de l’ensemble des personnes qui ont subis cet événement ainsi que le professionnalisme des personnels de l’Administration Pénitentiaire.

 

Celui-ci a également émis le souhait de s’entretenir avec l’ensemble des organisations syndicales afin de relayer les demandes syndicales auprès de Madame Belloubet, Garde des Sceaux, ministre de la justice.

 

L’ensemble des organisations syndicales ont pu s’exprimer et faire remonter leurs revendications.

 

L’organisation syndicale FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire, a clairement exprimé qu’il existait différents facteurs qui ont permis à cette prise d’otage d’avoir lieu et que ces éléments avaient été DÉNONCÉS lors du mouvement historique de janvier 2018.

 

En tant que Directeur de l’Administration Pénitentiaire, Monsieur Bredin EST RESPONSABLE de ce qui se passe chaque jour au sein de nos détentions, par une politique pénitentiaire laxiste et inadaptée.

 

FORCE OUVRIÈRE DEMANDE :

 

1. Le départ de l’Administration Pénitentiaire de Monsieur Bredin,

2. Une véritable réforme portant sur la sécurité des personnels

3. Une revalorisation des salaires de manières significative

4. Une revalorisation du statut par le passage en catégorie B de tout le corps d’encadrement et d’application.

 

FORCE OUVRIÈRE a également insisté sur le fait que Madame Belloubet et Monsieur Zulesi, ont félicités l’ensemble des personnels du Centre de Détention de Salon de Provence, alors qu’actuellement de nombreux collègues de notre établissement ainsi que des agents œuvrant dans l’ensemble des détentions françaises, ont subis de manières RADICALES et ARBITRAIRES des sanctions financières par le retrait de plusieurs jours de trentièmes et par des mises à pied fermes.

 

FORCE OUVRIÈRE

NOTRE RÉSISTANCE, VOTRE INFORMATION !!!

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr