Évasion par hélicoptère au CP Sud Francilien : Maintenant il faut assumer !

03/07/2018

 

Le Syndicat National Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE est consterné d’apprendre qu’une fois de plus la direction de l’administration pénitentiaire a manqué gravement à ses obligations. L’évasion qui a eu lieu le 1er Juillet 2018 au Centre Pénitentiaire de Réau en est une preuve supplémentaire, et qui aurait pu avoir pour conséquence la perte de vies humaines des collègues pénitentiaires.


FO Pénitentiaire avait pourtant signalé les carences sécuritaires de cet établissement et malgré cela, la DAP a continué de faire la sourde oreille. Les conséquences de ces comportements irresponsables sont désormais irréparables. Le détenu s’est enfuit, et l’image de notre profession s’en est ternis par la même occasion.


FO Pénitentiaire tient à saluer le travail des personnels du CPSF qui avaient pourtant prévenu et alerté sur la prévision de cette évasion, qui ne faisait plus aucun doute. Malheureusement, les « hautes sphères » n’ont eu que faire des remontées du terrain ! Certainement trop occupées à se regarder le nombril en pensant qu’ils ont la science infuse ! En attendant c’est bien la vie des collègues qui est en jeu !


CETTE DEFAILLANCE POLITIQUE EST INADMISSIBLE !


Avec tout cela, la ministre de la Justice a décidé de lancer une inspection sur l’établissement… Mais c’est toute l’administration pénitentiaire qui est à inspecter ! Et en premier lieu l’administration centrale ! Jamais FO Pénitentiaire n’avait connu une telle humiliation de la part de notre administration. Les personnels qui oeuvrent au quotidien en établissement devraient être une fois de plus la soupape pour protéger la « seigneurie DAPienne ». Pour FO Pénitentiaire il en est hors de question ! La responsabilité est bien au niveau de l’administration centrale et ils doivent en assumer les conséquences, le directeur de l’administration pénitentiaire en premier lieu ! Il en est le chef d’orchestre. D’ailleurs, si cet homme avait un certain code de l’honneur, il démissionnerait.


Lors du mouvement de Janvier 2018, les demandes sécuritaires exigées par FO Pénitentiaire n’ont pas été entendues, notamment la classification des établissements qui comprend la création de structures indépendantes, très sécurisées et à taille réduite, pour accueillir les détenus les plus dangereux. La signature du relevé de conclusions par l’UFAP-Unsa Justice en a décidé autrement. Et aujourd’hui par une amnésie céleste de cette organisation, cette idée revient sous le feu des projecteurs ! Quelle perte de temps !


Aujourd’hui, ceux qui ont vendu les personnels pénitentiaires pour une paire de pompes et des « quartiers étanches » pour accueillir les détenus radicalisés, se rendent compte finalement, que l’urgence est quotidienne, que les détenus violents et dangereux ne sont pas que des radicalisés et qu’il faudrait plutôt créer des structures dédiées à leur prise en charge, en lieu et place de «quartiers étanches»… !


Il est grand temps que les choses changent et que notre administration soit prise en main par des décideurs compétents et qui connaissent nos métiers !


FO Pénitentiaire réclame, encore et encore, la classification des établissements pénitentiaires, en créant des structures dédiées, adaptées, aux différents profils de détenus.


FO Pénitentiaire exige que les politiques ainsi que nos dirigeants soient reconnus comme seuls coupables de cet événement grave. Ils doivent répondre de leurs actes, ou plutôt de leurs absences de prise de décision, en faveur de la sécurité des personnels et des français.


DÉCIDER C’EST BIEN, MAINTENANT IL FAUT ASSUMER !

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr