Prison de Fleury-Mérogis : Tentative de meurtre ?

 

Ce matin, durant la distribution du petit déjeuner sur le quartier arrivant du bâtiment D3, un détenu déjà connu pour faits de violence envers les personnes dépositaires de l’autorité publique et particulièrement signalé pour son impulsivité, son agressivité et suivi par la cellule renseignement pour radicalisation.

 

A l’ouverture , il porta soudainement avec une détermination et un sang froid sidérant trois coups de fourchette au niveau du bras, de la clavicule et surtout au niveau du coup !

 

Dans un geste réflexe, et à l’aide du détenu auxiliaire, il arriva à refermer la porte sur son agresseur. Les personnels arrivés en renfort lui porteront les premiers soins.

 

Une équipe d’intervention est rapidement montée afin d’extraire de la cellule le détenu qui serait conduit manu militari au quartier disciplinaire.

 

L’agent est rapidement pris en charge par les pompiers et conduit aux urgences accompagnés par l’assistant de prévention du bâtiment.

 

Le parquet est saisi pour tentative d’homicide volontaire sur personnel dépositaire de l’autorité publique. Les psychologues du personnel sont saisis et sont en soutien des personnels du bâtiment D3 s’ils souhaitent échanger avec eux.

 

Nous apprenons que lors de son arrivée au quartier disciplinaire il agressa de nouveau un collègue en lui assenant un violent coup de poing.

 

Le syndicat local Force Ouvrière, présent sur place au côté des agents, dénonce une nouvelle fois cette montée de violence que rien ne semble stopper sur les coursives de la maison d’arrêt.

 

Le syndicat local Force Ouvrière apporte tout son soutien à notre collègue Arnold, stagiaire de la 192e promotion, et l’accompagnera dans ses démarches administratives et judiciaire.

 

Le syndicat local Force Ouvrière restera particulièrement vigilant quant aux motivations et à la qualification de cet acte au vu du profil de la personne détenue qui serait suivi par le renseignement pour radicalisation.

 

Hier soir encore, un personnel de cette même tripale s’est fait agresser dans les transports par un ancien détenu du D3, signalé à de nombreuses reprises par les agents alors qu’il se trouvait régulièrement au niveau des abris famille et du magasin Leclerc pour harceler les surveillants de Fleury-Mérogis !

 

Pour les personnels du bâtiment D3, ceux de Fleury-Mérogis et pour Force Ouvrière, s’en est de trop !

 

NOUS APPELONS À UN RASSEMBLEMENT DEVANT LES PORTES DE LA MAH ENTRE 12h00 et 14h00

SANS COULEUR SYNDICALE !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr