Prison de Nanterre : Coup de chaleur hivernal !!!

07/12/2017

 

Le 6 décembre 2017, mécontent des décisions prises par l’administration à son encontre, un de nos pensionnaire s'est mué en meneur de mouvement collectif.

 

Profitant de la promenade de l'après midi, il a rejoint ses comparses de son ancien étage pour fomenter une révolte pensant faire pencher la balance en sa faveur.

 

L'état d'alerte est alors déclenchée vers 17h30. Il a fallu l'intervention des ERIS de LILLE pour réintégrer la vingtaine de mutins.

 

Pour le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE, la question de la sécurisation des cours de promenade se pose une fois de plus ou de trop.

 

Comment des détenus ont-ils réussi à escalader l'enceinte de leur cour pour se retrouver pour l'un dans la promenade adjacente et pour l'autre dans le patio ?

 

Depuis de nombreuses années nous avons interpellé la Direction de l'établissement ainsi que la DISP de PARIS à travers le DAI, mettant en avant la nécessité de rehausser les parois des cours de promenades. Au lieu de cela, nous avons subit leur décisions multiples et coûteuses de remplacement du concertina. Ce même matériel qui est volontairement dégradé après chaque travaux par nos pensionnaires .

 

Les personnels de surveillance de la M.A ont joué un grand rôle dans cet événement et ont su faire preuve d'une grande disponibilité ainsi que d'un grand professionnalisme, cela malgré des conditions et un environnement de travail dégradé.

 

Ces personnels qui serrent les dents mais qui font front commun lorsque la situation le demande, sont pourtant au bout du rouleau.

 

Évoluer au sein d'un milieu que l'on connaît par avance comme étant difficile, de part les personnes que nous devons gérer et subir trop souvent un management maladroit, des plannings abusifs et autres pressions psychologiques, il faut le reconnaître, ce personnel là est COURAGEUX !

 

Ce personnel doit être mis à l'honneur et non au piloris comme semble le vouloir certaines personnes à travers leurs basses manœuvres.

 

Le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE exige des sanctions fermes à l'encontre des fauteurs de trouble.

 

Le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE réclame une meilleure sécurisation des cours de promenade de l'établissement.

 

Le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE réclame une distinction pour le personnel présent lors de cet événement.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr