Prison de Troyes : EUH... QUOI DE NEUF DOCTEUR ?

Après avoir délibérément accusé les membres du personnel de la Maison d’arrêt de Troyes d’avoir véhiculé la COVID, après soi-disant un événement festif du 30 janvier, alors que l’ARS a bien stipulé que cela datait su 1er février...

Cette même direction, sûrement médecin dans une autre vie, interdit ce jour la douche aux personnels après leur service.

En fait, les personnels doivent encore subir une pression du docteur HOUSE, que nous rappelons, absent de l’établissement une bonne partie de l’année 2020 ; et repartir après 12h de travail de l’établissement plein de bactéries, de saletés et de microbes en tout genre, et de rentrer chez eux.Les agents désinfectent quotidiennement cette douche eux même, faute de mieux, puisque peu de choses ont été mises en place niveau sanitaire pour la propreté du personnel.

Nous rappelons tout de même que cette semaine aucun membre de cette direction n’est présent au sein de l’établissement. En effet, les 2/3 sont porteurs de ce virus, peut être après avoir effectué une belle réunion festive la mardi 9 mars après midi en salle de CAP, où 5 personnels se sont regroupés alors que la note (N° 008 – 2021/EL-EL du 10 février) nous interdit d’être plus de 3 dans cette même salle.

Personne ne devait porter son masque, cela aurait été difficile d’apprécier les mets prévus pour cette réunion.

Le Bureau Local FO demande plus de moyens pour que nous entretenions nous même nos douches puisque rien n’est fait par notre chère direction. Et en aucun cas d’interdire l’accès à celle- ci aux agents.


Lire le communiqué

291 vues