Prison de Reims : La fois de trop !



Une fois encore le détenu C s'est illustré dans la montée de la violence en agressant verbalement et physiquement les agents de la MA REIMS à trois reprises en une semaine.

Manifestement son séjour au QD de la semaine dernière ne l’a pas dissuadé de récidiver.

Ce jeudi 05 novembre 2020 après avoir bousculé, insulté et menacé notre collègue posté au 3 eme étage, celui-ci, à son arrivé au QD, a frappé au visage l'adjoint au chef de détention et l'a étranglé.

Se sentant dans un tel sentiment d’impunité ( ce que l’on peut comprendre a la vue de la clémence lors de ses passages en CDD ), il n'a pas hésité une seconde en fin de journée à mettre le feu à sa cellule (QD).

Ce vendredi 06 novembre 2020 ce même détenu à refuser de réintégrer sa cellule disciplinaire sans aucun motif en présence de la chef de détention, celui-ci a résisté physiquement avec violence en assenant plusieurs coups de pied à plusieurs collègues et en crachant sur le premier surveillant ainsi que sur le collègue dispo.

Faut-il attendre que ce détenu blesse gravement un membre

du personnel pour réagir ?

Le SLPFO MA-REIMS demande le transfert immédiatement de ce détenu dangereux.

Le SLPFO MA-REIMS apporte son soutien inconditionnel à tous les agents qui ont eu à faire à ce détenu ingérable et dangereux.

Le SLPFO MA-REIMS demande à la Direction de prendre leur responsabilité au vue de la gestion de ce détenu.

Le SLPFO MA-REIMS attend de la Direction une plus grande fermeté, et la mise en œuvre d’une politique générale qui permette enfin de préserver et protéger les agents.

Lire le communiqué

206 vues