Prison de Nancy : Budget 2021, "Des Clopinettes"



Monsieur Le Ministre, Vous nous avez demandé de vous juger sur des actes et vous laisser le temps de prendre vos fonctions.

Chose est faite et Vous Nous Décevez, Monsieur le Ministre.

Vous avez l’audace de divisez au sein de vos troupes. Serait-ce pour mieux régner ? ou Est-ce une stratégie pour tuer notre métier et nos statuts ?

Monsieur Le Ministre, vous connaissez parfaitement les usages du service public, nous sommes les garants de la sécurité dans les prisons françaises, et vous n’êtes pas sans savoir et connaître la dangerosité de certains.

Vous savez qu’un surveillant a plusieurs casquettes et se sent en insécurité devant une population pénale de plus en plus violente et dangereuse. Vous ne souhaitez pas une reconnaissance statutaire, indemnitaire et sécuritaire pour les agents. Cependant vous voulez recruter.

Monsieur le Ministre, Rendez attractif notre métier, Allumez les projecteurs sur notre profession et ainsi vous pourrez peut être recruter, car qui aujourd’hui veut devenir surveillant pénitentiaire en risquant sa vie tous les jours ?

Nous travaillons dans l’ombre et personne ne s’inquiète de nous alors que nous garantissons la sécurité publique avec un sifflet comme arme de défense. Donnez-nous les moyens pour assurer notre mission de garde et de sécurité.

Monsieur Le Ministre on a voulu croire en vous et en votre implication, mais encore une fois on s’est trompé.

Vous voulez créer des ELSP et des QPR dans tous les établissements et bien plus encore, mais avec quoi et avec quel effectif ?

Parler est une Nécessité, l’Ecoute est un Art.

Monsieur le Ministre, il est temps de procéder à un vrai changement. Qu’attendez-vous pour nous considérer enfin comme la troisième force de sécurité ?


Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr