Prison de Ensisheim : Violences inadmissibles, FO demande des actes



Cet après-midi, peu après 15h00, au Quartier I/2ème, un détenu (DPS), mécontent de problématiques liées à ses cantines, est rentré dans un excès de rage et s’est mis à s’en prendre avec violences à du matériel (en l’occurence, frapper à l’aide d’un barreau métallique venant d’un pied de chaise, sur une caméra de surveillance).

Les surveillants sur place, faisant face à un individu violent et pouvant être dangereux, tente de le calmer par la parole et l’isole dans la salle d’activité de l’étage pour éviter un sur-incident. L’alarme est déclenchée! Malgré les sommations, ce dernier refuse de lâcher la barre de fer qu’il a dans la main et replonge dans des actes violents en s’attaquant au mobilier de la salle d’activité. Les surveillants sur place et les renforts arrivés, tentent de maîtriser l’individu ultra-violent mais ce dernier réussi tout de même à frapper à plusieurs reprises sur la cheville d’un agent venu en renfort avec l’arme qu’il avait en main! Le collègue d’étage se blesse également sur l’intervention.

Le détenu maîtrisé, ce dernier est amené au Quartier Disciplinaire pour une mise en prévention. Au moment de la fouille, les personnels retrouvent sur lui un pieux en bois de 40 cm de long et taillé en pointe. Aucun doute que cette arme par destination avait vocation a attaquer tôt ou tard une personne au sein de la Maison Centrale d’Ensisheim!

FO félicite le professionnalisme et le sang-froid des personnels sur place et venu en renfort. Egalement celui de l’élève surveillant sur place au moment de l’incident.

FO souhaite un prompt rétablissement à nos collègues. Nos pensées vont vers les agents blessés et transportés à l’hôpital, les blessures nécessitant examens et soins! A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous sommes dans l’attente des séquelles exactes!

FO tire la sonnette d’alarme sur la gestion de ce détenu (DPS). Nous attendons et exigeons le transfert dans les plus brefs délais de cet individu. Nous attendons une sanction disciplinaire et une sanction pénale à hauteur des faits!

FO souligne également le dysfonctionnement de la localisation du déclenchement d’alarme! En effet ce dernier a été répercuté au niveau du Quartier I/3ème, alors que le surveillant a déclenché à l’étage d’en dessous.

Lire le communiqué

148 vues

Posts récents

Voir tout