Prison de Maubeuge : Quand un officier se permet d'insulter un surveillant


SA GRANDE ŒUVRE AU CP MAUBEUGE CONTINUE

Après ses multiples péripéties et agissements au sein du CP Maubeuge, l’officier de la maison d’arrêt a encore fait parler de lui.

ET NON NE CROYEZ PAS QUE POUR UNE FOIS, C’EST EN BIEN.

« IL A ENCORE MERDÉ. »

Alors qu’il se trouvait au bâtiment B1 hier après-midi, et qu’il échangeait avec les personnels de l’étage concernant sa demande de mobilité, il a clairement insulté en ces termes un agent en présence de trois autres :

« JE NE VEUX PLUS TRAVAILLER AVEC DES MONGOLES COMME-TOI ».

A la demande de l’agent de répéter, l’officier le répéta de nouveau, voilà comment il considère les personnels chacun appréciera. Mais que cherche-t-il ? Après il ira encore pleurer auprès des personnels que son comportement fasse réagir notre organisation, il y a de quoi.

Il est grand temps que celui-ci revoit son positionnement professionnel et qu’il ne le mélange pas avec sa « pseudo activité syndicale ». Encore une fois, votre façon de mépriser les personnels a ressurgie et ce n’est pas la première fois (communiqué du 11 Novembre 2019), et je suis sure que vous n’y serez encore pour rien...

Cette fois ci, il sera inutile de faire comme à votre habitude, de vous plaindre à certains et en intimider d’autres.

Le SLP-FO demande face à la gravité des faits que la direction locale reçoive dans la journée cet officier afin de lui demander des explications de manière officielle et non informelle.

Le SLP-FO reste à la disposition de l’agent pour toutes procédures qu’il serait amené à entreprendre (compte rendu professionnel, plainte etc...).

LE CIRQUE A TROP DURE. UN NOUVEAU CAP A ETE FRANCHI !

A VOUS MONSIEUR LE DIRECTEUR DE FAIRE LE NECESSAIRE POUR

QU’UN AUTRE CAP NE SOIT PAS FRANCHI...

Lire le communiqué

#Maubeuge

187 vues