Prison de Rennes-Vezin : Le Ritz de Vezin !


Monsieur le Directeur, depuis quelques temps vous faites tester une nouvelle pratique professionnelle sur le départ promenade en Maison d’Arrêt.

Est-ce que lors d’un Comité Technique ou d’un groupe de travail, les Organisations Syndicales ainsi que les personnels ont été consultés pour ce changement ?

Les différents chefs de bâtiments ainsi que leurs adjoints ont-ils pu donner leurs avis afin de travailler en harmonie et en toute sécurité ?

NON ET NON !!!

Nous nous permettons de vous rappeler que lors de changements des conditions de travail, vous devez convoquer et consulter les Organisations Syndicales représentatives, que cela vous plaise ou non ! Cela se nomme le dialogue social. Vous, vous pratiquez la rupture voire même l’inexistence de celui-ci.

MONSIEUR LE DIRECTEUR, ESSAYERIEZ-VOUS DE BAFOUER LA CONSULTATION DES ORGANISATIONS SYNDICALES, REPRESENTATIVES DES PERSONNELS ???

Votre dernier caprice : Vous demandez lors du départ promenade, lorsque celui-ci est effectué côté gauche par exemple, à ce que le surveillant de l’étage se positionne à la grille de la coursive et que le surveillant de droite tienne la porte d’accès aux escaliers afin de fluidifier le mouvement en question. Le personnel restant ouvrant les portes des cellules en partant du fond de la coursive afin d’éviter la stagnation des détenus. Avec cette façon de procéder, nos collègues « Hôtes Portiers » de nos pensionnaires sont deux agents que nous perdons sur les coursives en renfort du mouvement !

Il est tout simplement impensable de perdre ces agents car le mouvement promenade est un mouvement sécuritaire et doit le rester ! Or, ainsi notre sécurité est mise à mal…

Monsieur le Directeur, suite aux différentes remontées négatives des personnels, le Bureau Local Force Ouvrière se permet de vous rappeler que nous travaillons en milieu carcéral où la sécurité doit être permanente. Nous ne sommes pas service d’étage !!

Si vous cherchez une mission nouvelle, mettez-vous au travail sur les horaires des activités des détenus ou ceux de vos « amis » du médical.

Et comme le réclame Force ouvrière depuis des années, il serait bon de considérer vos agents et de les soutenir. De faire en sorte qu’ils puissent travailler en sécurité. Votre penchant envers le confort de nos usagers devient pesant !

Posez-vous la question : Ne vous êtes-vous pas trompé de voie ? OIP ou Personnel de Direction ?

Le CP Rennes Vezin est une prison et non un hôtel 5 étoiles et nous vous rappelons que vous dirigez des surveillants pénitentiaires et non une école de Majordomes !

Le Bureau Local Force Ouvrière exige que cette pratique cesse immédiatement tant qu’un groupe de travail n’a pas validé sa mise en place pour une phase test. Sous réserve d’une validation en Comité Technique !

Le Bureau Local Force Ouvrière exige que le dialogue social soit remis en place et que les Organisations Syndicales soient consultées avant tout changement !

Le Bureau Local Force Ouvrière se tient à la disposition et à l’écoute des collègues qui se sentent rabaissés par cette pratique car nous sommes Surveillants Pénitentiaires et nous sommes fiers de l’être !!!

Lire le communiqué

#RennesVezin

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr