De qui se moque t'on ??? Encore !!!


Après avoir refusé de donner des postes à profil, lors de la CAP du 15 mars, aux officiers de la LP 22 LA et aux officiers en voie de stagiairisation de la LP 21, l’Administration Pénitentiaire n’hésite pas aujourd’hui à donner ces postes sensibles (renseignement, QER, Prej, planificateur, rédacteur DAP) à de très jeunes officiers dans le grade, en sortie d’école !!! Qui plus est, au risque de mettre ces jeunes officiers en très grande difficulté ! Nous l’avons déjà vu pour la CAP de titularisation…

INADMISSIBLE ET HONTEUX ! Tant envers les officiers en poste que pour nos jeunes collègues encore élèves !

On marche sur la tête ! Lors de la Cap de mars, la DAP exige de l’expérience compte tenu de la sensibilité du sujet, et 1mois ½ plus tard, pour des enjeux politiques, elle fait tout le contraire, juste pour dire : « on a tenu nos engagements » !!!

➢ Que doit-on penser de ces choix ? Est-ce un moyen pour passer pour des bons élèves auprès d'une chancellerie aux abois ?

➢ Comment aussi ne pas parler du « pseudo » plan de requalification du corps de commandement, et de certains postes, dans cette liste, qui pourraient se retrouver en catégorie A !?! Encore une incohérence de plus !!! Mais nous aurons l'occasion d'en reparler !!!

➢ Que dire des nombreux postes d’officiers vacants dans nos détentions où nos collègues souffrent des conditions de travail déplorables. ON A COMPRIS depuis longtemps que nous n’avons pas les mêmes priorités que nos décideurs !

ALORS, DE QUI SE MOQUE T’ON ???

Des officiers c’est certain, des détentions c’est évident !!!

Il n’y a aucune réflexion de notre Administration sur le métier d'Officier Pénitentiaire ; aucune reconnaissance de leur travail difficile ; aucune reconnaissance de leur investissement ; aucun respect pour les hommes et les femmes qui constituent ce corps essentiel au fonctionnement de notre institution !!!

VOUS VOUS EN RENDREZ COMPTE QUAND VOUS L’AUREZ PERDU… MAIS IL SERA TROP TARD POUR RÉAGIR !!!

FO Pénitentiaire exige le retrait des postes qui n’ont pas été proposés aux titulaires et ceux dont les candidatures avaient été jugées « utiles » lors de la CAP du mois de mars 2018.

FO Pénitentiaire réaffirme sa volonté de combler les vacances d’emploi des postes en détention et demande que les officiers, affectés sur ces postes à profil, puissent bénéficier d’un logement par NAS, afin de rendre ces postes plus attractifs et susciter des vocations.

Quant au renseignement, il doit devenir UN METIER à part entière !

FO Pénitentiaire demande que les agents qui seront affectés sur ces postes très sensibles (renseignement, QER, Prej, planificateur, rédacteur DAP) suivent une formation adaptée, avant leur prise de poste, afin de ne pas être mis en difficulté, ce qui pourrait dans le cas contraire, nuire gravement à leur carrière !

FO Pénitentiaire, syndicat majoritaire dans le Corps de Commandement, exige que lors des prochaines CAP de mutations, TOUS les officiers, titulaires et stagiaires, puissent postuler sur des postes à profil.

Nous nous interrogeons d'ailleurs de savoir quelle serait la réponse du juge administratif, s'il venait à un officier de saisir le TA, du fait que certains postes de cette liste n'ont pas été proposés, ou que sa candidature n'a pas été retenue en Cap de mobilité… ?

A suivre ……!!!

Lire le communiqué

#Corpsdecommandement

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr