Les ERIS au quartier femmes de RENNES ! Du rarement vu !


C’est encore et toujours la détenue L. fait qui fait sa loi au CP Rennes ! Elle insulte, menace de mort, harcèle et s’en prend physiquement depuis des mois aux personnels ! Sa copine H. toujours au RDV !

ABERATION : Depuis des semaines, des peines minimales de QD sont attribuées à la détenue L. pour les faits qui lui sont reprochés ! Les gradés ne savent plus comment la gérer ! Qu’ont-ils le droit de faire ? Seront-ils soutenus dans leurs décisions ?

Ce weekend, les détenues L. et H. ont encore fait parler d’elle ! Une collègue s’est fait attraper au col par la détenue L. !

Cette nuit, elles ont défoncé leurs portes de cellules et se sont retranchées dans la cellule d’H ! L’intervention des ERIS a été nécessaire pour les placer au QD !

TROP C’EST TROP ! Qu’attendez-vous pour agir vraiment ?

Le bureau local Force Ouvrière exige le transfert disciplinaire des détenues L. et H. précédé d’une peine maximale de QD !

Ce manque de considération envers les personnels a assez duré !

Personnel délaissé, humilié, violenté physiquement et verbalement, harcelé, menacé, découragé, au bord du gouffre…

Nous ne sommes pas des larbins ni des punching-balls ! Nous sommes personnels de surveillance, et NON Monsieur le Directeur, nous n’avons pas signé pour nous faire agresser tous les 4 matins par les mêmes détenues. Nous avons conscience des risques de notre métier certes mais ça ne justifie en aucun cas votre laxisme dans les décisions qui vous incombent afin de protéger votre personnel !

Le bureau local Force Ouvrière veillera au suivi du dossier et félicite les personnels du CP et les ERIS pour leur professionnalisme et leur réactivité.

Lire le communiqué.

#Rennes

464 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr