Prison d'Eysses : Gestion Calamiteuse !

08/04/2019

 

Bonjour et bienvenue à Eysses, Ici,règne une hégémonie fantôme et sa politique à distance bien huilée. Elle nous est sermonnée à longueur de temps, d’une tour d’ivoire protégée par un mur séculaire.

 

Quel panorama! Qu’est-ce qu’on est content de savoir qu’à Eysses la sécurité existe!

 

De là, se gère tout l’établissement et le résultat est à la hauteur de la méthode:phé-nomé-na-le!! Il n’y a aucun superlatif connu pour encenser un tel succès; tout tourne comme une horloge suisse. Pourtant, si vous saviez comme la recette est simple et devrait servir à nombre de prisons.

 

Quelque soit le secteur, tout se décide en haut lieu, dans une lenteur jupitérienne écrasant toute forme de délégation, avec un seul but: aucune proposition n’est valable si elle est issue de la base. Et dire que notre ministre de tutelle veut remettre le surveillant au cœur du métier, pourquoi faire?

 

Autant vous dire que l’on est proche de la perfection artistique tous les choix de notre direction sont faits à bon escient, millimétrés, distillés à la seconde prés pour notre plus grand bonheur. Par contre nous ne sommes pas prêt de passer le mur du son avant qu’une décision ne soit prise, c’est le seul hic de cette méthode. Mais bon, on ne va pas chipoter pour quelques années, voyons... Exception faite pour l’organisation des élections Européennes où nous frôlons la 5G !

 

Des ordres, des contres-ordres et pour finir du désordre,rien n’avance :

 

-Le mouvement sport est toujours aussi folklorique.

-Aucun classement de chantiers extérieurs n’a été anticipé, alors que 33 000 euros sont prévus au remplacement des ouvertures du mess . Sa gestion devient de plus en plus compliqué ; qu’attendez-vous?Sa fermeture !?

-La main d’œuvre aux espaces verts bien utile au nettoyage des chambres ainsi qu’à l’entretien général du domaine fait en permanence défaut.

-Pour le service de nuit,l’ergonomie et la réactualisation du listing de surveillance n’est pas réaliser à ce jour quel mépris pour votre personnel.

 

Le syndicat local Force Ouvrière demande la présence d’un gradé au quotidien par bâtiment qui est indispensable; leurs absences doivent être anticipées en temps et en heures.

 

Le parc de motorola... NO-COMMENT !

 

Le syndicat local Force Ouvrière ne comprend pas le maintien sur l’établissement de certains PPSMJ et  la durée de placement à l’isolement.

 

Des problèmes en détention en attente de résolution en deviennent poussiéreux.

 

Le syndicat local Force Ouvrière s’interroge quant à la méthode de classement des détenus travailleurs.

 

Bref, un bordel sans nom, plutôt si : EYSSES
 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr