UISP-FO Paris : Lettre Ouverte à Madame, Valérie PECRESSE, demande d'attribution de masques à destination des personnels pénitentiaires

24/03/2020

 

Objet : Demande d’attribution de masques à destination des personnels pénitentiaires. 

LETTRE OUVERTE

 

Madame la Présidente,

 

Lors de votre prise de parole sur France info ce lundi 23 mars 2020, j’ai eu l’occasion de prendre connaissance que la région Ile de France a pu passer commande de 20 millions de masques de protection auprès d’un fournisseur de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Vous indiquiez que les délais de livraison pourraient être en milieu de semaine pour au moins 5 millions d’entre eux.

 

Priorité étant donnée aux personnels soignants, vous avez également indiqué qu’il s’agirait également en deuxième lieu de pouvoir fournir des protections à tous les concitoyens de l’Ile de France qui contribuent à la continuité de l’accès aux facteurs de premières nécessités. Vous avez dès lors cité les forces de sécurité intérieure, parmi lesquelles l’administration pénitentiaire est partie prenante.

 

Tout comme moi vous n’ignorez pas le contexte particulièrement difficile dans lequel ces femmes et ces hommes évoluent pour continuer d’assurer la protection de nos concitoyens et de notre nation. Il est donc tout à fait légitime qu’ils soient à leur tour protégés, pour leur vie mais aussi pour la continuité du service publique.

 

Les personnels pénitentiaires, que j’ai l’honneur de représenter, font face à une situation sans précédent. Ils doivent s’assurer eux-mêmes de respecter les principes de confinement dictés par le gouvernement, de les faire appliquer aux personnes détenues, mais également de prévenir tout risque d’incident en détention, ou d’y faire face le cas échéant. Ils tentent par tous les moyens d’assurer les missions régaliennes qui leurs sont confiées, mais comme tous ils sont confrontés à une pénurie, scandaleuse, de moyens de protection individuelle, et en l’occurrence les masques.

 

S’en dégage une situation très problématique à bien des égards. Les détentions sont très tendues depuis la suspension des activités intérieures et des dispositifs de maintien des liens familiaux. Les personnes détenues provoquent de multiples incidents sur l’Ile de France, comme on a pu en voir sur le CP de Bois d’Arcy, la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, le CP de Paris la Santé, la MA du Val d’Oise, etc...

 

Les personnels sont également confrontés à l’inaction de certains chefs d’établissements qui ne prennent pas les pleines mesures de protections en faveur des fonctionnaires placés sous leur autorité. La peur de l’incident en établissement cristallise les esprits mais tout autant que l’inquiétude individuelle que chacun ressent pour sa propre vie.

  

Aujourd’hui le constat est amer : L’administration refuse, sur certain site, que les personnels puissent se protéger en y opposant des menaces de sanction. Tout ceci avec l’accord de la direction de l’administration pénitentiaire. C’est parfaitement scandaleux.

 

La Garde des Sceaux a effectivement par de la solidarité interministérielle, obtenu cent mille masques de protection à destination, en partie, de l’administration pénitentiaire. Or à ce jour ils ne sont pas à disposition des agents car gardés en réserve.

 

Entre le sous-effectif structurel, les agents qui sont écartés car présentant des fragilités, ceux absents pour raison de garde d’enfant, et bien sûr, ceux contaminés ou mis en quatorzaine, les ressources humaines ne permettront plus à court terme de tenir les établissements pénitentiaires.

 

Les lacunes managériales de communication, de considération, de soutien, et de protection, compliquent davantage chaque jour une situation déjà bien anxiogène d’un point de vue sanitaire.

 

Mobilisé pour garantir la protection des personnels pénitentiaires, j’ai donc tout à cœur de vous faire part de ce triste constat et de solliciter l’ensemble des acteurs de l’Etat, dont la région Ile de France fait partie.

 

A ce titre, sans priver quiconque ayant droit légitimement à ces protections, je sollicite votre haute bienveillance afin que des stocks de masques, de gants et de gels-hydroalcoolique puissent être mis à disposition des personnels pénitentiaires exerçant dans l’Ile de France.

 

Je sais pouvoir compter sur votre attention, et vous remercie par avance de l’aide que vous pourriez nous apporter.

 

Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de mon plus profond respect.

 

Le secrétaire interrégional

Jérôme NOBECOURT

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr