Prison de Rennes-Vezin : Mutinerie

 

Dimanche 22 Mars 2020 vers 16h30 lors du deuxième tour promenade de la MA2 les personnes détenues qui étaient en cours de promenade ont provoqué une mutinerie en essayant de fracturer les cours de promenade.

 

Immédiatement l’alerte « MUTINERIE » a été déclenchée et l’ERIS de Rennes a été appelée pour intervenir sur l’incident, en renfort des équipes d’interventions constituées par chaque bâtiment du CPH.


Lors du déclenchement de l’alerte, deux équipes équipées chacune d’un fusil à pompe se sont mises en place aux abords de la promenade MA2 cour de droite (zone neutre) et dans le chemin de ronde.

Une des équipes a été dans l’obligation de faire un tir de sommation pour dissuader les mutins de toutes dégradations du grillage et de la porte d’intervention de la cour de promenade.
Lors de l’arrivée des agents ERIS sur l’établissement, une fois que le centre de détention et les services annexes ont été sécurisés, des agents équipés en tenues pare-coups ce sont positionnés dans le hall du RCH de la MA2 pour procéder à la réintégration des mutins.

Les deux cours de promenades de la MA2 étant bloquées, l’encadrement a pris la décision de commencer par la cours de gauche (s’y trouvait 22 détenus).
Les personnes détenues ont été remontées une par une en cellule par des agents du CPH équipés.
Un des meneurs de la cour de gauche a été placé en prévention au QD.

Une fois que la cour de gauche a été réintégrée, il a fallu que les ERIS procèdent à la réintégration de la cour droite ou se trouvaient 51 détenus. Les « MUTINS» étant beaucoup plus virulents et refusant de réintégrer malgré les sommations des ERIS, le chef des ERIS a pris la décision d’intervenir sur la cours de promenade pour mettre fin à la mutinerie.

 

Les détenus ont alors été remontés en cellules un par un et 2 détenus particulièrement actifs dans la mutinerie ont été placés en prévention au QD.

 

À la suite de la sécurisation des deux bâtiments maison d’arrêt, tous les agents (tous corps confondus) présents sur l’établissement ont procédé à la distribution des repas en sécurité.

 

Monsieur le Directeur, le lendemain, des dispositions pour les départs promenades ont été prises à la suite de la fragilisation de la porte d’intervention de la cour de promenade de droite MA2.
Néanmoins, au vu du climat très tendu qui règne en détention, nous vous demandons de réduire encore les activités et donc de supprimer le mouvement sport et de passer l’ensemble du centre de détention en portes fermées.

 

Le Bureau Local Force Ouvrière FELICITE les personnels (tous corps confondus) du CP RENNES VEZIN pour leur professionnalisme ainsi que l’ERIS 35.

 

Le Bureau Local Force Ouvrière EXIGE que les meneurs identifiés soient transférés à l’issue d’une peine de quartier disciplinaire digne de ce nom.

 

Le Bureau Local Force Ouvrière DEMANDE un entretien avec la direction pour évoquer ces évènements ainsi que la crise sanitaire en cours.

     

FO / PAR / POUR avec vous

Lire le communiqué 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr