Prison de Béziers : Week-end Noir au centre pénitentiaire

23/03/2020

 

Depuis une semaine, le syndicat local force ouvrière ne cesse d'interpeller quotidiennement la direction sur les mesures à prendre au sein de notre établissement. Dimanche dernier nous avions exigé la fermeture des ateliers, des activités et du sport.

 

Malheureusement notre ministère, de par ses conseillers qui ne connaissent rien à la détention, n'a cessé de nous pondre des notes directives totalement incohérentes et dangereuses pour les personnels.

 

De notre côté nous avions demandé plus de cloisonnement des différents secteurs.

 

Nous trouvions aberrant que des étages se retrouvent encore mélangés dans les cours de promenade. Nous trouvions aberrant que des détenus de tous les étages se retrouvent encore mélangés sur le stade !!! Comment allons-nous pouvoir confiner tout ce beau monde en cas de contamination si ils se retrouvent tous sur le stade !!!!????

 

Nous pouvons comprendre qu'il ne faut pas brusquer nos pensionnaires, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut mettre tout le monde en danger. Notre administration a un devoir de protection envers la population pénale mais également envers son personnel.

 

Quid du ridicule, notre administration interdit le port du masque aux personnels

alors que la population pénale nous le réclame !!!! Même eux ont bien compris que si ils doivent être contaminé, c'est pas un membre du personnel !!!!!

 

C'est dans ces conditions que samedi, une mutinerie a éclaté au CP de Béziers.
Tout a commencé par le CD1, lorsque les détenus ont saccagé leur cour de promenade et sont sortis en fracturant la porte d'intervention. Les collègues se sont alors rendus dans les zones neutres, armés de fusils à pompe pour qu’ils réintègrent les cours .

 

Ensuite, c'est la cour de gauche de la MA1, occupée par le RDC et le 1er qui a refusé de remonter. L'intervention des Forces de l'Ordre et des ERIS a été nécessaire !!!!!
Bilan de cette journée:

 

- De nombreux dégâts matériaux
- 2 détenus transférés par des collègues qui sont rentrés à minuit.

- 4 placements en garde à vue.
- 5 mises en prévention.

 

Concernant la journée du dimanche, les dégradations des cours de promenade étant trop importantes, il n’y a eu AUCUNE PROMENADE en MA et CD !!!!!

 

Par contre, deux autres détenus du CD ont été mis en prévention, au regard de leur implication lors des événements de la veille !!!!

 

 

Et la suite? Nous pouvons vous l'annoncer, les caillebotis vont tomber les uns après les autres .......

 

Aurions-nous pu anticiper cette mutinerie? La réponse est OUI !!!!!


Il suffisait d'aller sur les réseaux sociaux pour voir les appels à la mutinerie pour le

week-end dans tous les établissements de France !!!!!

 

Et puisque nous parlons de réseaux sociaux, nous avons pu voir sur toutes les vidéos en ligne que la priorité des casseurs était de retirer les fourches anti-projections !!!!!


Ces fameuses barrières aux pieds des bâtiments que Force Ouvrière n'a cessé de réclamer et qui montrent leur efficacité !!!!

 

Qu'on se le dise, les détenus se foutent des 40€ de notre ministre, ils veulent des portables et de la drogue !!!!! Pour preuve, ils ont fait brûler une des cabines téléphoniques !

 

Il faut arrêter de se soucier du bien-être des détenus et écouter les Personnels, car ce sont eux qui font fonctionner l'établissement.

 

-Depuis le début de la semaine dernière, les Surveillants ne cessent de se poser des questions sur la manière dont sont gérées les prisons.


-Depuis le début de la semaine, les Surveillants ne cessent de subir des pressions de la part de leurs conjoints pour ne plus aller travailler.

 

-Depuis le début de la semaine, les Surveillants ont le sentiment d'être envoyés à l'abattoir.

 

Malgré cela, depuis le début de la semaine dernière, les Surveillants sont PRÉSENTS !!!! Il faut que tout cela cesse et qu'on se limite au stricte minimum !!!!

 

Enfin, le syndicat local Force Ouvrière tient à remercier tous les collègues qui ont fait preuve d'un grand professionnalisme alors que les conditions étaient cauchemardesques ! Ces mêmes Personnels qui malgré cette journée de 15 heures, sont venus travailler le dimanche sans rechigner !!!!

 

Nous espérons que notre administration saura s'en souvenir au moment où nous ferons le bilan de cette crise .....

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr