UISP-FO Grand-Ouest : Coronavirus, La protection des personnels doit être une priorité !

21/03/2020

 

Le bureau régional FO se bat depuis des semaines afin de minimiser les risques de propagation du coronavirus au sein de nos détentions du Grand-Ouest. Nous demandions depuis le départ des mesures de confinement sérieuses : Les accès aux intervenants extérieurs suspendus ; une suspension des parloirs ; des mouvements limités en terme d’effectifs de détenus... Rapidement nous avons exigé un confinement total, c’est-à-dire portes fermées même en CD.

 

Tout cela, non seulement pour lutter contre la propagation du virus au sein de nos détentions mais aussi afin de prévenir des risques de mutineries de nos pensionnaires, dû notamment à la suspension des parloirs et au manque de « livraisons » en tout genre qui se fait de plus en plus ressentir.

 

Aujourd’hui, pas une seule journée ne se passe sans que les agents essuient des refus de réintégrer ou/et des mutineries à tout va. Et c’est sans parler des agressions physiques et verbales quotidiennes à leur encontre ! Pas une seule journée sans l’intervention de l’ERIS de Rennes !

 

Que fait-on pour les personnels qui font preuve d’un si grand professionnalisme et d’un tel sens du service public ? Que fait-on pour les protéger ? La réponse est plutôt courte et assez brève : RIEN, on ne fait rien ! Ah si, on les sanctionne s’ils daignent venir équipé d’un masque ! Non mais où va-t-on ???

 

Madame la Directrice Interrégionale, le bureau régional FO exige :

 

► La dotation de moyens de protection en masques, gants et en gels hydroalcoolique pour l’ensemble des personnels.


► Que l’on permette aux personnels qui le veulent de s’équiper d’un masque dans l’attente d’avoir ceux tant promis par l’Administration...

 

► Un confinement strict au sein de nos détentions et une limitation en terme d’effectifs de détenus sur les mouvements collectifs, notamment les promenades ! Il est nécessaire de l’imposer aux chefs d’établissements de votre ressort qui, pour certains, ne semblent pas prendre au sérieux la gravité et l’urgence de la situation.

 

► Que des sanctions dissuasives soient engagées à l’encontre de tout détenu mettant à mal la sécurité des agents et le bon fonctionnement des établissements.


► Des garanties sur le salaire d’avril, sur les heures supplémentaires que feront les agents et leur mise en paiement ainsi que le déplafonnement de ces dernières au-delà des 36h00 mensuelles et 108 trimestrielles.

 

Nous vous invitons à prendre sans attendre les mesures nécessaires et indispensables à la sécurité des agents et des établissements. Il est inacceptable et intolérable de laisser les personnels à l‘abandon comme c’est le cas actuellement !

 

Le bureau régional FO remercie l’ensemble des personnels pour leur courage et le professionnalisme dont ils font preuve au quotidien dans cette période très difficile.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr