Prison de Vesoul : Charité bien ordonnée commence par soi-même...

14/02/2020

 

Monsieur le Chef d'Établissement, le 04 Février 2020, vous avez reçu le Surveillant vestiaire afin de lui remettre une demande d'explication pour le motif suivant :

 

« Malgré les rappels incessants sur le respect des règles sur la labellisation, vous n'avez pas appliqué la procédure, le fait de ne pas remplir la check-list dans l'application informatique GENESIS »

 

Vous avez également précisé que ce manquement professionnel pouvait avoir des conséquences graves, pouvant aller jusqu'au retrait de la certification du processus arrivant et que cette check-list n'avait pas été remplie pour plus de 29 personnes détenues .

 

Pour Force Ouvrière, il ne s'agit pas de remettre en cause le motif de cette demande d'explication, mais il faut bien admettre qu'avant de balayer devant la porte des autres, il convient de s’assurer de l'état de propreté de son palier .

En effet, après une brève vérification, quel ne fut pas notre étonnement en constatant que la direction de l'établissement  n'a pas rempli son espace dans l'application informatique GENESIS concernant le processus arrivant, et ce pour plus de 15 détenus .

 

Par ailleurs, du jour au lendemain, vous avez pris la décision de remercier cet agent du poste vestiaire, en lui imposant un service personnel et inédit sur l'établissement . Ce service n'est pas reconnu par la charte de gestion local . Au regard des risques psychosociaux que peut engendrer un tel management, cette gestion peut-être génératrice d'arrêts maladie et préjudiciable à la santé de l'agent . Pour Force Ouvrière, il ne fait aucun doute, que cette situation revêt un caractère punitif et discriminant .

 

Cet agent n'est peut être pas un modèle de rigueur,  il ne semble pas être le seul à la Maison d'Arrêt de VESOUL . Le poste du vestiaire, qui lui a été imposé, n'est certainement pas fait pour lui . Néanmoins,  vous pouvez nous faire confiance, la bienveillance n'a jamais causé de tort à celui qui l’utilise . L'adage qui décrit une règle bien connu « on a les personnels que l'on mérite » semble de nouveau se vérifier 

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr