Prison de Fleury-Mérogis : Le bol est plein !

 

La gestion des détenus atteints de troubles du comportement reste problématique sur notre établissement. Pour rappel, nous avons été tous choqués par la grave agression, survenue le 04 octobre 2019 au niveau de l’unité de soin du bâtiment D5 où un des nôtres est tombé sous des violents coups d’un « déséquilibré ».

 

De même , nous avons interpellé à maintes reprises le Directeur Interrégional sur la gestion particulière de ces détenus imprévisibles et potentiellement dangereux.

 

Au regard de l’urgence signalée, le bureau local Force Ouvrière a demandé le recensement de ces détenus aux troubles du comportement « psy » et instables et la création d’un deuxième établissement spécialisé en région parisienne pour leur prise en charge effective.

 

Nous constatons, malgré notre insistance pour prémunir et garantir la sécurité des collègues que l’administration pénitentiaire reste sourde face à cette situation alarmante qui meurtrie le personnel.

 

Ainsi, ce matin vers 9h10 un détenu faisant l’objet d’un signalement SMPR et connu pour son trouble du comportement, c’est acharné sur le 1er surveillant du bâtiment D5 en lui assenant un violent coup de poing au visage sans raison apparente, lors du départ du mouvement promenade.

 

La réactivité des collègues à proximité a permis la maîtrise de cet « égaré » au sein de notre détention et de stopper sa frénésie. Notre collègue Mathieu a été pris en charge et accompagné aux urgences.

 

Notre organisation lui souhaite un prompt rétablissement et l’accompagnera dans ses différentes démarches.

 

Le bureau local Force Ouvrière félicite l’ensemble du personnel pour la gestion de cet incident.

 

Le bureau local Force Ouvrière demande le placement de ce détenu en UHSA.

 

Le bureau local Force Ouvrière dénonce ouvertement la gestion actuelle des détenus atteints du trouble du comportement et restera vigilant quant aux réponses apportées !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr