Rencontre du 25 novembre 2019 avec le Directeur de Cabinet

28/11/2019

 

Le 25 novembre 2019, une délégation FO Pénitentiaire a été reçue, à sa demande, par le Directeur de cabinet de la garde des Sceaux et son Conseiller pénitentiaire.

 

Cette rencontre fait suite à nos déclarations lors des derniers comités techniques de l’administration pénitentiaire, où nous dénoncions notamment la gestion calamiteuse du Tableau d’Avancement de Brigadier, les conséquences du plan de requalification du Corps de Commandement, la réforme des retraites et les sujets sécuritaires qui n’avancent pas !

 

► Tableau d’Avancement au grade de Brigadier

FO Pénitentiaire a dénoncé le retard pris dans l’avancement au grade de Brigadier avec le report successif des tableaux d’avancement pour l’année 2019 et 2020. Pour le moment, aucun chiffre annoncé sur le nombre de promus possible mais la certitude d’une diminution drastique de ce nombre. INADMISSIBLE ! Nous avons donc réitéré notre demande de la fusion du grade de Surveillant et Brigadier et de 1 er Surveillant à Major, comme cela est en train de se construire dans la police. Cette fusion s’est pourtant opérée pour les Lieutenants et Capitaines, comme nous le réclamions depuis longtemps déjà. Pourquoi le Corps d’Encadrement et d’Application n’y aurait-il pas le droit ? La police serait d’ailleurs en passe de l’obtenir !

 

► Plan de requalification du Corps de Commandement

FO Pénitentiaire a réaffirmé sa volonté de faire passer l’ensemble du CDC en catégorie A et le CEA en catégorie B. Nous avons démontré l’absurdité du choix de certains postes qui doivent être requalifiés de B en A et de C en B. Pour le Directeur de cabinet, les choses sont claires il n’est pas question de revenir sur le plan de requalification qui a été voté avant les élections professionnelles de 2018. Le cabinet nous propose éventuellement de se rencontrer en bilatérale avec le DAP pour évoquer cela en restant très évasif sur les possibilités de faire évoluer ou pas ce plan de requalification. Nous avons donc fait à nouveau la démonstration que ce plan va tirer vers le bas toute la profession. Même si certains parlent d’avancée voire même de « plan de promotion ». Ces mêmes Officiers qui resteront en catégorie B auront les mêmes missions que les 1er Surveillants/Majors. Les Surveillants seront relégués au fond des coursives sans promotion sociale avec pour seule perspective d’avenir : finir 1er Surveillant de roulement, pour les plus chanceux !

 

► Réforme des retraites

FO Pénitentiaire a rappelé sa ferme opposition quant à l’application d’une quelconque réforme des retraites au sein de l’administration pénitentiaire. Sur ce sujet, le cabinet s’est montré serein quant à l’impact que pourrait avoir la réforme qui se profile. Le 1/5ème pour les personnels de catégorie active avec un âge de départ à 52 ans et limite de fonction à 57 ans ne doit nullement être sacrifié pour l’unique plaisir d’énarques dont la seule envie est de laisser une trace dans l’histoire ! Quelle soit bonne ou mauvaise ! Rappelons que cette avancée a été obtenue grâce au dur combat de nos anciens ! Tout comme le calcul de nos pensions sur les 6 derniers mois d’activité dont le gouvernement tente par tous les moyens de supprimer pour opérer un calcul sur toute la carrière, qui aura pour conséquence majeure, une forte diminution de nos pensions retraites ! FO Pénitentiaire a rappelé que nous continuerons à nous battre pour le maintien de ce système dérogatoire justifié par la dangerosité de nos missions tendant même à accentuer notre revendication de la mise en place de 1/4ème !

 

► Dossier Sécuritaire

FO Pénitentiaire avait obtenu lors du mouvement de mars 2019 la dotation individuelle de bombes incapacitantes et l’ouverture de groupes de travail et l’expérimentation de différents moyens en réponse à l’insécurité qui règne dans les détentions. Pistolets à Impulsions Électriques, Caméras piéton, Chiens d’appui, Techniques de menottage, Classification des établissements sont autant de sujets qui devaient être mis sur table qui pour l’heure sont à l’arrêt malgré les engagements de la ministre. Sur ce point, le Directeur de cabinet s’est engagé à accélérer le déploiement et la mise en place de ces groupes de travail ainsi que le déploiement des bombes incapacitantes. La prise de conscience doit être collective ! Au travers des "NON" réponses du Directeur de cabinet, FO Pénitentiaire rappelle que c’est bien l’avenir de toute notre profession qui est en jeu.

 

►RETRAITE, SÉCURITE, CARRIÈRE sont autant de thèmes qui méritent une forte mobilisation le 05 Décembre 2019 !◄

 

Nous sommes convaincus que le sujet " retraite " pour lequel nous allons nous mobiliser n’est que le début d’une colère bien plus profonde et que les attentes sont bien supérieures !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr