Prison de Val-de-Reuil : Nouvelle agression, situation explosive au quartier 2

 

Nouvel incident et nouvelle agression à l’établissement. En effet, hier aux alentours de 15h00, à l’unité C1 lors de l’ouverture de la cellule d’un détenu au profil ingérable, un surveillant constate que celui-ci « yoyotait » à travers sa fenêtre de cellule. Professionnel, le surveillant demande au détenu de stopper le probable trafic et de lui remettre ce yoyo. Le détenu refuse et se montre violent en insultant à plusieurs reprises le surveillant en présence de son binôme de l’unité C2. Celui-ci se dirige vers le surveillant et l’étrangle violemment par le cou.

 

ÉTRANGLEMENT

 

Le surveillant parvint in extremis à s’extirper du détenu. Avec l’aide des collègues venus en renfort, le détenu fut maîtriser et mis en prévention. Malheureusement pour une courte durée puisque l’avis du SMPR était contraire à une mise au quartier disciplinaire. Le détenu fut donc placé au bâtiment F en division 2.

 

Cette nouvelle agression révèle la situation explosive qui règne actuellement au sein de la division 1 notamment du quartier 2. Agressions verbales et agressions physiques sont dorénavant quotidiennes. Après de nombreuses observations émises par le personnel, notre organisation syndicale a pris ses responsabilités en demandant des mesures d’urgences afin de stopper ces agressions.

 

De plus, nous avons demandé des transferts d’urgences notamment du détenu Z. (radicalisé) affecté au bâtiment C dont le profil dangereux pourrait porter atteinte à l’intégrité physique du personnel. Le personnel est unanime : CE DÉTENU PASSERA À L’ACTE ET TRÈS VIOLEMMENT

 

Force Ouvrière Val de Reuil condamne fermement cette nouvelle agression.

 

Force Ouvrière Val de Reuil souhaite un prompt rétablissement à notre collègue blessé.

 

Force Ouvrière Val de Reuil exige des mesures d’urgences afin de stopper ces multiples agressions.

 

LA SÉCURITÉ DU PERSONNEL EST NOTRE PRIORITÉ

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr