Prison de Fleury-Mérogis : Agression Préméditée ?

 

Aujourd’hui un détenu mineur en provenance de notre établissement pour un transfert à l’EPM de Porcheville a mis à exécution ses menaces en agressant deux de nos collègues.

 

En effet, ce minot rechignait a être écroué sur cet établissement où il avait précédemment effectué un séjour.

 

Ainsi, pendant la fouille intégrale il menaça les surveillants et déclara ouvertement qu’il agressera un personnel pour arriver à ses fins à savoir « son transfert disciplinaire ».

 

Malgré la présence des collègues à proximité, il bouscula puis tenta délibérément de frapper le 1er surveillant au niveau du visage.

 

L’équipe de transfert de FLEURY renforcée de deux ELAC ,en raison de problème d’effectifs a dû intervenir pour prêter assistance au collègue.

 

Lors de l’intervention, le forcené assena un coup de poing à un de nos collègues ELAC qui se plaint également de douleur au niveau de la main droite.

 

Tout au long de son acheminement au quartier disciplinaire il récidiva en menaçant le personnel d’une nouvelle agression en cas de non exécution de son transfert dans les 7 jours suivants.

 

Le bureau local Force Ouvrière s’indigne de cette lâche agression préméditée et apporte tout son soutien aux collègues .

 

Le bureau local Force Ouvrière souhaite un prompt rétablissement à l’agent et l’accompagnera dans ces différentes démarches judiciaires et administratives.

 

Pour le bureau local Force Ouvrière il y a une overdose de violence qui mérite une réponse de notre administration face à une population pénale de plus vindicative et virulente.

 

Enfin le bureau local Force Ouvrière constate une augmentation significative de gestion de détenus à profils « psy » et en tenue par coup qui caractérisent la complexité , la dangerosité et la pénibilité de notre profession.

 

Alors que certains sont à genoux face au contexte actuel de notre profession Force Ouvrière respectera ces engagements pris à vos côtés et est prêt à mener le rapport de force pour obtenir de meilleures conditions de travail, de sécurité et de vie.

 

Ensemble faisons bouger les lignes !!


Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr