Prison de Fleury-Mérogis : Retour assourdissant !

 

Pour rappel, le 4 octobre 2019 une grave agression survenait sur le bâtiment D5. En effet, notre collègue Franck avait été agressé sans raison en recevant un violent coup de poing au visage par un détenu atteint de trouble du comportement. De même, il a dû subir une intervention chirurgicale et est actuellement en convalescence.

 

Cet acte intolérable lui laissera des traces indélébiles tant sur le plan physique et psychologique mais aussi pour l’ensemble des personnels.

 

Face à la gravité des faits et à l’émotion suscitée une cellule psychologique a été mise en place ainsi qu’une note d’information de la Cheffe d’établissement à l’attention des personnels de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis où elle exprimait un soutien partagé.

 

Un mois après les faits, Force Ouvrière est consternée d’apprendre le retour de ce détenu à l’issue de son placement en UHSA au SMPR de notre établissement !!

 

Mais de qui se moque-t-on ?

 

Alerté par cette situation la direction de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis se réfugie dans un silence assourdissant qui exprime un certain mal être vis-à-vis de nos interrogations légitimes !

 

Pour le bureau local Force Ouvrière cette décision qu’elle que soit son bien fondé est une insulte et un mépris à l’encontre des personnels.

 

Alors que les agressions ravagent nos coursives, fracassent notre moral et sont responsables d’absentéisme sur les différentes structures. Pour notre organisation, c’est un mauvais signal envoyé aux personnels qui servent notre établissement avec dévouement et abnégation !

 

Le bureau local Force Ouvrière attend un soutien ferme ainsi que des gestes forts et dissuasifs vis-à-vis des agresseurs de personnels ! Vos messages ont été dilués depuis son retour sur notre établissement !

 

Nous constatons avec désappointement que le personnel est peu entendu et que leur souffrance reste éphémère !!

 

Le bureau local Force Ouvrière demande au Directeur Interrégional le transfert en urgence de cet agresseur de personnel !

 

Monsieur le Directeur Interrégional notre patience a ses limites et vous porterez la responsabilité en cas d’incident grave !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr