EPM de Quiévrechain : REGAIN DE VIOLENCE A L'EPM...

04/11/2019

 

Depuis quelque temps l’EPM de Quiévrechain est confronté à des individus violents qui n’ont rien à faire dans notre structure. Notre Capitaine de Détention a été blessé récemment par une de ces énergumènes puis le Chef de détention, auxquels nous souhaitons un prompt rétablissement.

 

Fort heureusement ce voyou cognant aveuglément sur toute personne se présentant devant lui a été transféré. Mais que de moyens humains accaparés pour ce type d’individu n’ayant que la violence comme seul moyen d’expression …

 

Ce samedi 2 novembre a été encore marqué par le passage à l’acte d’un détenu avec un fort potentiel de violence défiant tout simplement le personnel de surveillance, smartphone à la main dans la cour de promenade !!!

 

Cet individu, nous le qualifierons de voyou et encore ceci est un euphémisme au regard de son comportement : refus de se soumettre à une fouille, menaces de mort sur le personnel tout en se mettant en garde, menaces de mort sur la famille du personnel, enfants compris rien que ça !!! Ce dernier a été placé au quartier disciplinaire et le personnel bousculé qui a intervenu a fait les frais pendant prés d’une heure d’un flot d’insultes et de menaces, ce jeune boxeur invitant également les surveillants à en découdre en frappant la grille du QD à coups de poings !!!

 

L’INTERSYNDICALE DE L’EPM condamne ce type d’agissement et félicite l’ensemble du personnel pour son sang-froid et son professionnalisme. L’intersyndicale remercie le Premier Surveillant et le Lieutenant d’astreinte qui a reçu un crachat quelques jours auparavant par un autre voyou, pour leur encadrement et les démarches effectuées face à une situation très tendue.

 

Ce qu’il faudra retenir de ces événements est que ces deux voyous ont comme dénominateur commun la haine de l’uniforme, de l’institution et refusent de se plier à quelconque règlement.

 

L’INTERSYNDICALE EXIGE LE TRANSFERT DE CE DÉTENU ET DEMANDE QUE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOXE ET LA FEDERATION DES HAUTS DE FRANCE SOIENT AVISÉES QUE LEUR VIRTUOSE A PROMIS DE TUER DES MEMBRES DU PERSONNEL A COUPS DE POINGS…

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr