Prison de Fleury-Mérogis : Violence destructrice à la MAF, Acte 2 !

 

Il y a quelques jours à peine le bureau local Force Ouvrière dénonçait dans un communiqué les violences subies par nos collègues de la maison d’arrêt des femmes.

 

Une autre habituée de ces faits a frappé de nouveau hier soir. Après l’incident de la semaine passée, qui rappelons le, a laissé six de nos camarades sur le carreau, c’est encore une personne bien connue de nos services qui a fait parler d’elle hier soir.

 

Lors de l’ouverture de la cellule de cette pensionnaire, qui est en gestion deux agents et un gradé, celle ci a commencé « son cirque », et s’en est pris verbalement aux personnels. Cette dernière refuse alors de coopérer lors de la palpation et va même jusqu’à tenter d’intimider nos collègues sur le chemin de la promenade. Elle n’aura de cesse de s’arrêter en chemin et de revenir vers les surveillantes présentes afin de les provoquer.

 

Lors de la promenade, cette énergumène décide de s’en prendre à deux détenues en les frappant et en les menaçant.

 

Une nouvelle fois, nos collègues ont dû intervenir afin de faire sortir les deux victimes de sa folie avant un drame annoncé.

 

L’intervention des ELACS a été nécessaire afin de pouvoir réintégrer les promenades.

 

Toujours pas satisfaite de ces méfaits, la récalcitrante décide de ne pas réintégrer la détention.

 

Une nouvelle fois, les ELACS ont dû intervenir afin de la maîtriser sur la cour de promenade pour l’escorter vers le quartier disciplinaire d’où elle sortait le matin même.

 

Le bureau local Force Ouvrière salut l’ensemble des personnels une fois de plus mis à rude épreuve.

 

Le bureau local Force Ouvrière exige la plus grande sévérité pour cette détenue déjà « trop reconnue » pour des faits de violence.

 

Le bureau local Force Ouvrière exige le maintien de sa gestion équipée ainsi que son placement en promenade isolée.

 

Le bureau local Force Ouvrière exige le transfert immédiat de cette détenue à l’issue de son quartier disciplinaire.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr