EPSNF de Fresnes : De l'amiante dans la prison

 

Vous êtes nombreux à voir sur vos boites mail, les travaux de désamiantage qui s’opèrent à l’EPSNF.

 

Avec tous les travaux de désamiantage opérés sur le site de L’EPSNF, nous sommes en droit de nous demander, si nous avons été ou sommes exposés à des matériaux amiantés dégradés et à un risque d’inhalation de fibres d’amiante.

 

Nous sommes beaucoup à pouvoir témoigner d’avoir vu cette poussière qui fût visible pendant certains travaux à L’EPSNF !

 

Amiante ou pas amiante ?

 

Au niveau du 2ème étage de la détention la poussière passait sous la porte et arrivait au niveau du pupitre du surveillant.

 

Au niveau des parloirs on se rappelle encore de toute cette poussière qui obstruait la visibilité de l’agent du PCI.

 

Aujourd’hui on apprend que l’établissement est en phase de désamiantage.

 

Force Ouvrière ne conteste pas les précautions prises mais malgré tout, par principe de précaution afin de préserver les agents, Force Ouvrière demande le diagnostic technique amiante.

 

La confiance n’exclut pas le contrôle

 

L'amiante présente un risque pour la santé des personnes lorsque les fibres se détachent des matériaux et se propagent dans l'air ambiant.

 

En l'absence de précautions particulières (port de masques notamment), les fibres d'amiante peuvent être inhalées, pénétrer dans les voies respiratoires et se déposer dans les alvéoles des poumons.

 

Lorsque les travailleurs manipulent des matériaux d'amiante, de grandes quantités de fibres d'amiante se détachent de ces matériaux et peuvent circuler dans l'air.

Les trois principales maladies reliées à l'exposition aux fibres d'amiante sont l'asbestose, le cancer du poumon et le mésothéliome.

L’exposition aux fibres d’amiante, qui est un puissant cancérigène peut engendrer une pathologie mortelle jusqu’à vingt ou trente ans après.

 

Force Ouvrière demande que les documents de désamiantage soient transmis aux membres du CHSCTD

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr