Prison de Nîmes : Inspecteur Gadget ou Docteur House !!!

12/09/2019

 

Il était une fois un officier qui étant trop surchargé, demanda une habilitation d’officier pour ses agents QSL afin de le décharger de ses taches sûrement ingrates de planification d’entrées et sorties de nos pensionnaires du QSL…

 

Mais cet officier, accrédité de nouvelles taches d’inspecteur BGD, trouva sûrement que l’on s’acharnait sur lui en le faisant plier sous le travail… « Que cela ne tienne !!! » Se dit-il … « j’ai trouvé la solution !!Je vais demander aux agents de faire une fois de plus mon travail et leur demander de faire les enquêtes à ma place »…sic !!! « Je me suis déjà débarrassé d’une partie auprès des chefs de postes, ça va passer crème !!! »

 

Oubliant par la même occasion que ces taches étaient dévolues dans le passé à un seul 1er surveillant qui ne déléguait pas …

 

Et mince …je me fais pincer en direct …oups …

 

Eh là qui va là Inspecteur Gadget Eh la ça va pas Ouh ouh Oh la je suis là !!!

 

Bon maintenant il lui fallu se recycler, ayant passé beaucoup de temps à l’USMP (notamment au niveau des médecins psychiatres) et ayant acquis une grande expérience dans le domaine médical . Il se trouva investi d’une nouvelle mission … suite à l’opération d’un personnel « non vitale » selon-lui il se propulsa expert médical.

 

Sic …mais il devrait sûrement lui prescrire la même ordonnance que lui-même eu prescrit, à savoir :

 

Footing pendant 1 année quotidiennement autour de l’établissement lors de son arrêt avec un retour « inespéré » et une délivrance d’un certificat d’inaptitude de contact avec nos PPSMJ…

 

Le bureau F.O notera que notre inspecteur/médecin demande aux agents d’avoir le sens du service public tout en prenant 1 mois de congés en été. Critiquant ouvertement les agents qui « plantent »ayant lui-même été en arrêt plus d’un an et cherchant à déléguer les tâches qui lui incombent.

 

Un bel adage : « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais »

L’ensemble du personnel apprécie tout l’intérêt que lui apporte cet officier irréprochable !!!

Lire le communiqué

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr