Prison de Lyon-Corbas : En toute impunité !

 

Le 11 Juillet 2019 le détenu S. passe en Commission De Discipline pour des faits de violence, de jets de liquide bouillant en direction des personnels, d'insultes, de menaces, dont des menaces de mort.

Il écopera de 30 jours de Quartier Disciplinaire dont 15 avec sursis.

 

Il ira même jusqu’à prétendre qu’un des gradés de l’Établissement ferait entrer des objets interdits après que ce premier surveillant ait découvert un téléphone portable dans sa cellule. Ces faits seront démentis par une lettre adressée à la Direction par un détenu ayant fréquenté le QD et qui affirme que le détenu S. se vante d'avoir agit ainsi par vengeance.

 

En date du 02 Septembre 2019, le détenu S. passera de nouveau en Commission De Discipline après avoir réitéré les mêmes fautes que précédemment en menaçant notre gradé en ces termes : « Une balle c'est lui faire un cadeau, ce gars il faut le faire souffrir, qu'il reste tétraplégique à vie, qu'il pisse dans un fauteuil toute sa vie, qu'il ne puisse plus rien faire et être une grosse merde devant ses gamins, je vais bientôt sortir et je te jure que je descends de Valence pour lui ».

 

Bilan de l'opération : une confusion de procédures et une sanction de 20 jours de confinement où notre cher pensionnaire sera privé de télévision mais conservera quand même sa chaîne-hi fi...

 

Nul doute que cela va le dissuader de recommencer...

 

Notre collègue en est à 4 dépôts de plainte pour tous ces faits et sera de service sur le secteur du QID dès le 13 Septembre 2019.

 

Qu'attend la Direction pour prendre les mesures nécessaires à la hauteur de ces faits ? Est ce la tout l’intérêt que vous portez à vos personnels ? Faut il attendre un drame pour que les choses bougent enfin ?

 

Le syndicat local Force Ouvrière demande le transfert de cet énergumène dans les plus brefs délais.

 

Le syndicat local Force Ouvrière demande que le collègue soit soutenu par notre Direction afin que des sanctions pénales exemplaires soient prononcées à l'encontre de ce détenu.

 

Lire le commuiniqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr