Prison de Fleury-Mérogis : Rencontre avec le Maire de Fleury-Mérogis

 

Le jeudi 05 septembre 2019 une délégation Force Ouvrière a été reçue par monsieur le maire de Fleury-Mérogis et ses collaborateurs dans le cadre des difficultés rencontrées par les agents affectés à la maison d’arrêt de FleuryMérogis dans leurs démarches de recherche de logement.

 

Cet échange nous a permis de réaffirmer la nécessité d’une collaboration étroite entre la mairie, ses services transversaux et les acteurs de notre établissement pénitentiaire pour gérer au mieux ce dossier sensible et explosif.

 

Pour rappel, c’est dans ce contexte de précarité que la maison d’arrêt de FleuryMérogis a accueilli de manière significative et inédite 420 jeunes fonctionnaires d’État dans un laps de temps contraint.

 

À ce titre l’unité de vie de la maison d’arrêt qui devrait héberger temporairement les élèves surveillants pour une durée de 30 jours a dû doubler en capacité et s’adapter en conséquence.

 

Et de surcroît, dans l’attente des améliorations nécessaires à réaliser pour permettre de meilleures conditions d’hébergement au sein de cette unité de vie, les agents doivent prendre sur eux et s’accommoder eu égard au manque d’anticipation au niveau de la Chancellerie.

 

Le constat est unanime, la pénurie de logement et l’urgence de la situation signalée aux autorités compétentes par divers courriers notamment par Force Ouvrière méritent une réflexion d’ensemble à cours et à long terme.

 

Ainsi, dans l’immédiat l’équipe municipale a fait la démarche de prioriser les agents pénitentiaires de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis sur l’attribution des logements RLF et à encourager le bailleur social à faire de même sur son quota de logement.

 

De même, la Préfecture d’Essonne qui a été interpellé en se sens a émis un avis favorable pour prioriser l’attribution de logement aux personnels dépendant de son champ de compétence.

 

Néanmoins, le bureau local Force Ouvrière souhaite que ces engagements pris se concrétisent rapidement sur le terrain aux bénéfices des agents.

 

Par ailleurs, nous sommes conscients que la municipalité ne saurait supporter à elle seule cette charge locative démesurée. Elle souhaite que cet effort de solidarité soit partagé avec les villes à proximité dans une démarche quasi similaire .

 

Par conséquent, le maire de Fleury-Mérogis souhaite solliciter les deux grandes agglomérations du territoire (Cœur d’Essonne et Grand Paris Sud) pour monter un projet commun et ambitieux pour répondre à l’offre insuffisante de logement mais également de transport afin d’améliorer sensiblement la qualité de vie des administrés.

 

Parallèlement, lors de notre échange il a été évoqué également la nécessité d’une réflexion de projet d’aménagement du territoire pénitentiaire de Fleury-Mérogis en collaboration avec le Ministère de la justice.

 

Le bureau local Force Ouvrière s’est exprimé sur les travaux d’envergure nécessaire qui doivent être réalisés par le bailleur social RLF et un point a été fait concernant ADOMA sur le constat de la baisse sensible d’offre de logement en faveur du personnel.

 

De ce fait, le maire doit prendre attache avec le responsable ADOMA pour nous apporter les éléments de réponses soulevés par Force Ouvrière.

 

Notre organisation a insisté de nouveau sur la construction d’un quatrième foyer hôtel pour désengorger et agrandir l’offre de logement en faveur des personnels de la maison d’arrêt.

 

Le bureau local Force Ouvrière conformément aux engagements pris a vos côtés œuvrera dans le cadre d’un dialogue social constructif et nourri avec ses partenaires institutionnels pour défendre au mieux vos intérêts et améliorer vos conditions de travail et le cadre de vie.

 

L’humain au cœur de nos préoccupations !!

Vos attentes, nos priorités !!

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr