Rencontre avec la Ministre de la Justice du mercredi 28 Août 2019

29/08/2019

 

 

Mercredi 28 août 2019, les Représentants de l'Union Justice des syndicats Force Ouvrière du ministère de la Justice étaient conviés à une audience par la garde des Sceaux, Nicole BELLOUBET, accompagnée du directeur de cabinet, Mathieu HERONDART et du conseiller social et modernisation, Albin HEUMAN.

 

Le SNPFO a abordé les points suivants avec la Ministre :

 

Revendications sécuritaires obtenues lors du mouvement de ce début d'année 2019 :

 

- La Ministre nous confirme avoir validé et demandé à la DAP de travailler sur ces différents projets en mettant des expérimentations et groupes de travail en place relatifs à l'expérimentation du Pistolet à Impulsion électrique dans 4 établissements déjà ciblés, et de la dotation individuelle d’aérosol incapacitant.

 

- Le renforcement et le développement des brigades cynotechniques : sujet qui serait en cours de traitement au niveau de la DAP.

 

- La dotation de caméras piétons et embarquées pour les véhicules PREJ : nous avons notamment évoqué le challenge qui semble faire fureur actuellement sur les réseaux sociaux, où des voyous se mettent en scène, tentant de ralentir voire stopper des véhicules PREJ.

 

- Le menottage systématique dans le dos : sujet qui serait aussi en cours de traitement au niveau de la DAP.

 

- La classification des établissements permettant le regroupement dans des structures dédiées d’un profil type de détenus : la Ministre nous informe qu’elle travaille personnellement sur cette thématique et nous serons prochainement associés aux réflexions.

 

- Le statut des Personnels de Surveillance - Agent de Police Judiciaire (Adjoint) – Officier de Police Judiciaire : un autre sujet qui serait aussi en cours de réflexion au sein de la DAP…

 

La Ministre nous a assuré que la DAP travaillait donc sur tous ces sujets, pour autant, nous lui avons demandé d'y être davantage associés car aujourd'hui, nous avons que trop peu de retour, ce à quoi elle s'est engagée.

 

Concernant les gilets pare-lames / pare-coups, FO Pénitentiaire a une nouvelle fois dénoncé le choix d'une dotation individuelle pour tous les personnels pénitentiaires avec une obligation de le porter sans prendre en compte la typologie des établissements.

Nous avons rappelé que cela représentait beaucoup trop d'argent pour pas grand-chose et l’avons interrogé si la prochaine étape ne serait pas le port du casque obligatoire ?

 

FO Pénitentiaire a ensuite évoqué le plan de requalification du corps de commandement.

 

Le conseiller social a clairement reconnu que ce plan n'avait été pensé que pour permettre de faire aboutir celui des Directeurs. En effet, il n’est pas possible de faire passer les Directeurs en catégorie A+ sans créer une nouvelle catégorie A plus fournie !! Chacun appréciera.

 

FO Pénitentiaire a donc réaffirmé sa volonté de tirer toute notre profession vers le haut. Tout le CEA en B, tous les officiers en A et les Directeurs en A +.

 

Pourtant la réalité est tout autre ! La Ministre s'est engagée à communiquer rapidement et directement auprès des personnels, car ce plan de requalification du corps de commandement est bien loin d'être mis en place malgré ce que certains en disent ! Un communiqué spécifique sera fait sur ce point par les Représentants FO Pénitentiaire du Corps de Commandement.

 

FO Pénitentiaire a aussi abordé les constructions d'établissements afin de pouvoir avoir un calendrier clair. Sur ce point, elle nous a demandé d'attendre les annonces prochaines du Ministre de l'Action et des Comptes publics, M. Darmanin. Très clairement, nous avons compris que les arbitrages budgétaires n'allaient pas en notre faveur et qu'il fallait s'attendre à une réduction importante du budget du ministère, ce qui aura très certainement des conséquences sur la création des 7000 places promises à la fin du quinquennat.

 

FO Pénitentiaire a souhaité aussi avoir des informations très précises quant à une éventuelle fermeture du CD de CASABIANDA puisqu’aujourd’hui, plus aucun transfert a lieu sur cette structure et que les besoins en travail pénitentiaire restent importants.

La Ministre a été très claire et a affirmé qu’il n’était pas question de fermeture. Elle a demandé à son conseiller social de faire le nécessaire afin de redynamiser cet établissement.

 

De même, pour la MC Clairvaux, la Ministre ne rejette pas le projet proposé par notre Organisation afin de maintenir une activité pénitentiaire sur le site, évoquant un SAS, et précisant que rien n'est définitivement acté.

 

Concernant le TA de Brigadier 2019, FO Pénitentiaire a demandé une position ferme.

Là aussi, un arbitrage est en attente quant au nombre de postes, qui malheureusement devrait être bien loin que celui espéré. FO Pénitentiaire remercie encore ceux qui refusent toujours la fusion du grade.

 

FO Pénitentiaire a demandé que soit ajouté à la prochaine CAP de mobilité des surveillants 6 postes pour CP Nouméa, sans en retirer ailleurs. Il serait complètement stupide de faire un recrutement sur place alors que des originaires aujourd'hui affectés en métropole souhaitent rentrer chez eux.

 

FO Pénitentiaire a enfin abordé plusieurs sujets qui sont déjà lancés tels que les ELSP, brouilleurs nouvelle génération de portables dont le déploiement dépend, comme les constructions, du budget final.

 

Concernant les retraites, la Ministre a botté en touche, nous demandant d’attendre les reprises des discussions avec le Premier ministre et les Partenaires Sociaux.

 

Pour FO Pénitentiaire, ce qu’il faut retenir, est que le ministère de la Justice devrait être le grand perdant des arbitrages budgétaires, ce qui aura d'énormes conséquences sur nombres de projets qui impacterons tous les personnels.

 

On note aussi un réel décalage entre le Cabinet de la Ministre et la DAP. Nombreux sont les sujets pour lesquels des engagements ministériels avaient été pris et où la DAP ne progressent pas… ou en catimini !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr