Prison de Meaux-Chauconin : Un Centre Pénitentiaire « Meauxdèle » dans un climat « Meauxssade »

 

Il est sans redire à nouveau que notre effectif d’agent est tellement mirobolant ! Qu’ils sont rappelés sans cesse et la cerise sur le gâteau, les incidents se multiplient de plus en plus chaque jour.

 

Commençons par un refus de réintégrer de 60 de nos pensionnaires sur le simple motif qu’ils avaient envie de passer un peu plus de bon temps dans la cour de promenade, MAIS comme à chaque fois tout le personnel de surveillance de tous les secteurs ont fait preuve de professionnalisme et de patience pour effectuer une remontée de promenade de 5 détenus par 5 détenus. Bien entendu, sans oublier d’envoyer le second tour de promenade à … 16h30 ! C’est vrai qu’il n’y a pas d’autres mouvements en attente derrière !

 

D’AILLEURS FORCE OUVRIÈRE SE POSE LA QUESTION POUR QUELLE(S) RAISON(S) LES ERIS N’ONT PAS ÉTÉ AVISÉES ?

 

Enrichissions notre palmarès avec un détenu qui lui, décide de changer de cellule à son bon vouloir. La raison évoquée ? Cellule certainement trop petite ? Ou peut-être pas assez neuve ? Problème de compatibilité d’humeur avec les autres codétenus ? On aurait pu lui demander quelle vue souhaitait-il ? Sur mer ? Sur jardin ? L’hôtel ne possédant plus de chambre individuelle. Et qui doit subir une situation de conflit à nouveau ? Bingo, les agents ! Avec des insultes, menaces et violences physiques…

 

Pour agrémenter cette semaine, un détenu en possession d’une paire de ciseaux profite de la réintégration des ateliers pour sortir de sa cellule pour asséner des coups à son co-détenu, le personnel de surveillance encore une fois fait face avec courage pour mettre fin à l’incident bien heureusement sans blessure.

 

LE PERSONNEL NE SONT PAS DES ROBOTS CORVÉABLES A SOUHAIT ! ILS SUBISSENT MATINS, MIDIS SOIR ET NUITS, SI L’ON CHERCHE POURQUOI ÇA « PLANTE » TRÈS CERTAINEMENT C’EST QUE LA CORDE EST EXCESSIVEMENT SOLLICITÉE.

 

Force Ouvrière demande à ce que la Direction fasse un bilan ce des différents événements avec des propositions concrètes pour améliorer le quotidien de nos si peu d’agents présents.

 

Force Ouvrière souhaite que des mesures de rappel soient faites telles que par exemple que la promenade est un droit d’une heure par jour notamment quand on envoi un 2 ème tour de promenade à 16h30.

 

Force Ouvrière félicite et soutien les agents dans leur professionnalisme à hauteur de toutes les difficultés rencontrées au quotidien.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr