Prison de Rennes-Vezin : Découverte alarmante !

 

Dimanche 28 juillet vers 16h30, notre établissement a encore une fois fait l’objet de projections vers la MA1 : Un individu est entré dans le chemin de ronde extérieur (glacis) en toute impunité pour y effectuer ces livraisons dominicales…

 

AUCUNE LIMITE ET AUCUNE CRAINTE ENVERS LA LOI !

 

Deux colis ont été projetés, heureusement et suite à la bonne réactivité des agents, du gradé roulement et de sécurité, un colis a pu être récupéré à temps. Lors du passage au bagage X, les agents se sont rendu compte qu’un couteau pliable était présent !

S’il y avait une arme dans ce colis, que contenait l’autre qui n’a pu être récupéré à temps ? Faute à des caillebotis usagés, les colis projetés disparaissent souvent à la vitesse de la lumière…

 

Suite à ces projections, la décision a été prise par l’officier de permanence, le gradé roulement ainsi que le gradé sécurité de procéder à des palpations de sécurité de toutes les personnes détenues lors de la remontée promenade. Ce mouvement s’est effectué 4 détenus par 4 détenus et ceux sonnant au portique de sécurité ont fait l’objet de fouilles à corps. A l’exception d’un miroir, aucun autre objet n’a été découvert.

 

Monsieur le Directeur, dernièrement notre établissement a fait l’objet de projections qui se multiplient et cela ne se limite pas à la journée ! Ces petits livreurs de nos usagers contraints du service public livrent même en service de nuit et ce peu importe l’heure ! Le weekend, ce sont minimum 2 projections par jour, contenant parfois des dizaines de smartphones et des centaines de grammes de shit ! Au vu de l’état des caillebotis de notre établissement, il ne faut pas s’étonner que les projections arrivent facilement à leurs destinataires !

 

UN RENFORCEMENT DE LA SECURITE PERIMETRIQUE DOIT ETRE MIS EN OEUVRE DANS LES PLUS BREF DELAIS !

 

Le Bureau Local Force Ouvrière FELICITE l’ensemble des agents pour leur réactivité, rigueur et professionnalisme.

 

Le bureau local Force Ouvrière EXIGE que les miradors puissent appeler directement les services de police afin de bénéficier d’interventions rapides et efficaces ! Ce procédé est déjà en place dans certains établissements franciliens et a déjà fait ses preuves !

 

Le bureau local Force Ouvrière DEMANDE la mise en place de concertinas dans le chemin de ronde extérieur, collés au grillage. Des filets anti-projections ne seraient par ailleurs pas du luxe !

 

Le Bureau Local Force Ouvrière DEMANDE un entretien en présence de la Directrice Interrégionale et des services DSD afin d’étudier la faisabilité de nos demandes et d’agir au plus vite ! Il s’agit de la sécurité des agents !

 

Le Bureau Local Force Ouvrière MAINTIENT son engagement auprès des personnels du CPH RENNES-VEZIN.

 

FO PAR / POUR / AVEC VOUS

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr