PREJ de Val-de-Reuil : Un véritable guet-apens

 

Ce mercredi 24 Juillet a été une très longue journée pour nos courageux collègues du PREJ de Val de Reuil qui ont passé un véritable calvaire. Tout débuté avec une prise de service très matinale puisque les agents débutent leur service à 4h15, l’équipage se compose de deux surveillants (mission de 600 aller retour) qui ont pour mission d’emmener un détenu mineur incarcéré à la MA Rouen au tribunal pour enfants d’Angers pour une comparution. La mission se déroule très bien jusqu’à l’arrivée au tribunal d’Angers ! En effet, au-delà des travaux autour de ce tribunal qui le rendent inaccessible, nos collègues ont eu le droit à « un comité d’accueil » très particulier !

 

FAMILLE ET AMIS DU DÉTENU MENACENT ET INSULTENT LES SURVEILLANTS

 

La mission tourne au fiasco avec une situation rocambolesque où deux surveillants se retrouvent seuls face à des personnes surexcitées et menaçantes, s’apparentant à des amis et de la famille du détenu. Malgré la présence d’un SEUL gardien de la paix au sein de ce tribunal, le rapport de force est ridicule !!!

 

45 LONGUES MINUTES POUR SORTIR DU TRIBUNAL…

 

Il a donc fallu l’intervention des forces de police avec utilisation de matraque afin de mettre un terme à ce long calvaire qui aura duré 45 minutes. Ce grave incident qui aurait pu avoir de lourdes conséquences relate une nouvelle fois toutes les difficultés qu’éprouvent au quotidien les agents du PREJ de Val de Reuil. Aucune sécurisation de certains tribunaux avec absence de sas et des escortes composées uniquement de deux agents. Ajoutons à ce cocktail, la très mauvaise gestion de la hiérarchie dans l’organisation de ce type de missions.

 

Cette folle journée sera ponctuée d’une nouvelle situation dangereuse pour le personnel. Ainsi, sur la route du retour un pneu d’un poids lourds éclate et percute violement le véhicule d’escorte. Le chauffeur est contraint de freiner brusquement afin d’éviter l’accident, malheureusement le surveillant positionnait à l’arrière subi un violent coup à la tête.

 

Mesdames, messieurs les têtes pensantes, comment pouvez vous planifier une mission d’une aussi longue distance à seulement deux agents ? Sachant que vous avez été informe de ce paramètre bien en amont.

 

Force Ouvriére PREJ Val de Reuil souhaite un prompt rétablissement au surveillant blessé.

 

Force Ouvrière PREJ Val de Reuil félicite les surveillants pour leur professionnalisme, leur sang froid et leur courage lors de cette longue et interminable journée.

 

Force Ouvrière PREJ Val de Reuil exige que l’ARPEJ prenne ses responsabilités en stoppant ces missions à deux agents qui mettent en péril la sécurité du personnel.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr