Prison de Rennes-Vezin : CTS en Berne !

 

Monsieur le Directeur, une fois de plus le CTS a été une vaste blague.

 

En effet, lors cette instance locale du 06 juillet 2019, vous n’avez même pas pris la peine de convier les experts concernés par votre ordre du jour : Concernant le sujet des promenades vous avez oublié les chefs de bâtiment Maisons d’Arrêt. En ce qui concerne le planning et les heures supplémentaires, vous avez oublié la responsable du service origine. Pour l’UDV il en fût de même avec les personnels du secteur.

 

Monsieur le Directeur, nous vous rappelons qu’un CTS ne doit pas se prendre à la légère, au contraire les conditions de travail de votre personnel doivent être votre priorité, à moins que vous ne préféreriez-vous soucier uniquement du bien-être de nos usagers forcés du service public ?

 

ANNONCEZ CLAIREMENT VOS INTENTIONS ET VOS PRIORITÉS !

 

- Planning du CP RENNES-VEZIN :

 

Compte tenu des récentes arrivées qui nous ont fait un bien fou, Force Ouvrière demande :

 

• Le comblement immédiat des postes vacants sur les différents services du CP RENNES-VEZIN.

• La mise à plat du service 6h avec la suppression du 12h « bâtard » qui est totalement flou.

• Que la répartition des heures supplémentaires soit faite dans une équité digne de ce nom.

 

- Ouverture de l’Unité Détenus Violents :

 

Force Ouvrière s’oppose fermement à cette ouverture dans les conditions présentes à ce jour. FO continue à clamer que ce nouveau secteur de détention doit ouvrir une fois que l’établissement de Lille aura fait un retour d’expérience digne de ce nom, afin que nous puissions ouvrir dans de bonnes conditions aussi bien au niveau sécuritaire qu’au niveau de l’effectif (qui doit être suffisant). Pour FO l’effectif doit être de 5 surveillants et un gradé par jour (semaine et weekend) sans oublier un officier responsable de secteur.

 

- Mouvements promenade

 

La non-convocation des officiers et gradés des maisons d’arrêt est inadmissible.

FO demande qu’un autre groupe de travail soit fait pour mettre à plat ce mouvement. Nous demandons également la mise en place de groupes de travail pour tous les mouvements afin que ceux-ci soient fait dans de bonnes conditions sécuritaires. Il faut éviter que les personnes détenues se promènent partout dans l’établissement comme si elles se faisaient la balade du dimanche. La prison n’est pas un centre aéré et la rue du CP RENNES-VEZIN n’est pas un point de rassemblement ! Force ouvrière vous rappel la proposition faite en CTS à savoir la descente des promenades par demi-aile.

 

- Surpopulation pénale

 

Notre établissement atteint des records ! Au 9 juillet 2019, le nombre de matelas au sol a atteint des sommets au sein de nos deux maisons d’arrêts et notre quartier arrivant a atteint un taux de remplissage maximal :

 

Maison d’arrêt 1 : 61 matelas au sol

Maison d’arrêt 2 : 63 matelas au sol

 

Lorsque le quartier arrivant va se désencombrer de ses pensionnaires, le nombre de matelas va alors encore augmenter ! En pleine période estivale, la détention sera inévitablement très tendue ! Le risque de violence et de passage à l’acte va augmenter dangereusement !

 

Monsieur le Directeur, prenez vos responsabilités !

 

Vu le taux de surpopulation pénale et le nombre de matelas au sol il est de votre devoir d’arrêter d’accepter des transferts de désencombrement d’autres structures.

Vous comptez installer 78 lits supplémentaires afin de lutter contre les matelas au sol : Cela ne réglera en rien la surpopulation et malheureusement ne pourra à terme qu’accroitre le nombre de places théoriques !

 

Notre établissement est déjà plein à craquer et le nombre de personnels ne sera bien évidement pas augmenté lui ! Comment faire plus avec autant ??!!

 

Le Bureau Local Force ouvrière vous rappelle, Monsieur le Directeur, que les agents sont déjà en très grande souffrance sur VOS COURSIVES.

 

Le Bureau Local Force Ouvrière demande à être reçu par la Direction afin d’évoquer le mal être des personnels et de l’établissement, avant qu’un drame ne se produise ! La sécurité y est de moins en moins assurée !

 

Le Bureau Local Force Ouvrière maintien son engagement au plus près des personnels du CP RENNES VEZIN.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr