UISP-FO Hauts-de-France : Véhicules incendiés : Une infamie contre les personnels !

 

Le 04 juillet 2019, vers 3h40, des individus ont pénétré au sein du domaine pénitentiaire de Liancourt et ont mis le feu à trois véhicules qui se trouvaient à l’entrée du parking visiteur. Ces voitures appartiennent toutes à des surveillants travaillant cette nuit-là…

 

« Les bleus » sont clairement pris pour cible par cet acte infâme d’une lâcheté sans noms…

 

Quelques heures auparavant, une quarantaine de détenus dont des auxiliaires d’étages, ont refusé de réintégrer la cour de promenade du bâtiment A pendant plus d’une heure. Ils protestaient contre le traitement qui leur était réservé à leur étage… Aucun passage entre détenu n’a été accepté par leur agent en réponse à de mauvais comportement de la part de certains des mutins.

 

Cela fait des mois que l’on nous promet le retour de l’autorité du surveillant…

Cet incident nous prouve encore une fois qu’on est très loin d’y être parvenu !!!

 

L’enchainement des faits prête à penser que les deux événements sont liés. Alors simple coïncidence ou représailles ? Nous espérons que l’enquête judiciaire le déterminera…

 

Il faut dire l’aspect dissuasif laisse à désirer ! Une seule caméra filme le parking mais elle n’enregistre pas. Autrement dit si les personnels n’ont pas les yeux rivés sur cette dernière, elle ne sert à rien…

Pourtant depuis plusieurs années, notre organisation syndicale demande l’installation d’un système de vidéosurveillance efficient aussi bien à l’intérieur qu’à extérieur des murs d’ailleurs… En vain pour le moment !

L’administration n’a pas tiré les leçons des événements de Meaux du 17 janvier 2016. Pour rappel : Deux de nos collègues avaient été renversés par un véhicule sur le domaine pénitentiaire. L’absence de vidéosurveillance avait déjà à l’époque était pointé du doigt.

 

Les événements se suivent et se ressemblent mais rien n’avance réellement !

 

L’UISP FO des Hauts-De-France s’insurge face à l’absence de réponses clairessur le déploiement effectif de caméras sur l’ensemble du domaine Liancourtois. La balle est dans le camp de la direction interrégionale et il serait grand temps qu’elle la saisisse…

 

L’UISP FO des Hauts-De-France exige que la réaction de l’administration soit à la hauteur des dommages subis par les personnels. Cela doit se traduire par le déclassement des auxiliaires concernés par le refus de réintégrer, par le transfèrement de certains « caïd » de la détention ainsi que la mise en place rapide d’une fouille sectorielle à minima.

 

L’UISP FO des Hauts-De-France est intervenue pour que les personnels puissent dès cette nuit rentrer leur véhicule dans l’enceinte de la structure.

 

L’UISP FO des Hauts-De-France tient à apporter son soutien indéfectible aux personnels Liancourtois qui ont subi un nombre impressionnant d’incidents plus graves les uns que les autres ces derniers mois…

 

L’UISP FO des Hauts-De-France sera aux côtés des agents qui ont perdu leur véhicule ainsi que leurs effets personnels se trouvant à bord et sera extrêmement vigilante aux suites données à cette affaire par l’administration.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr