Prison de Fresnes : Départ promenade ou d'émeute ?

03/07/2019

 

Le mardi 2 juillet, un incident est survenu en deuxième division, il aurait pu avoir des conséquences dramatiques, voir être un point de non-retour si les renforts n’avaient pas été engagés sur la division afin de de revenir à une détention calme.

 

En effet, lors de la mise en place des promenades des détenus du 1er étage, une personne détenue défavorablement connue pour divers incidents disciplinaires a décidé de faire régner sa loi au sein de la division.

 

L'officier présent lors de la mise en place des promenades l’a recadré pour un retour au calme, c'est alors que ce dernier refuse de se soumettre à l’ordre donné et incite les autres personnes détenues à rejoindre sa cause par la même occasion.

 

Une situation passablement tendue exposant les agents à une population pénale virulente.

 

Fort heureusement les agents d'autres divisions et des contrôles viennent prêter main forte.

 

Le bureau local s'interroge sur cet incident ?!!

 

Quel était le but de ce détenu « meneur » ??? mutinerie ???émeute ???cherchait-il simplement du travail pénal ???

 

Les détentions ne doivent pas être des cités de non droit !!!!

 

Le bureau local exige son transfert dans les plus brefs délais !!!

 

Par ailleurs, il est anormal que des réunions sur la qualité des menus se tiennent pendant les heures de mise en place des promenades !!!

 

La mise en place des mouvements importants nécessite une présence massive du personnel et de l’encadrement !!!

 

Depuis plusieurs mois, nous avions fait le constat amer de l'abandon des détentions au détriment des élèves et des stagiaires !!!

 

Le bureau local exige que les personnes détenues repérées et faisant l’objet de difficultés sur les détentions soient transférées sur d'autres établissements sans plus attendre.

 

Le CP de Fresnes ne peut être considéré comme un établissement poubelle….

 

Le bureau local exige la réorganisation du service de la détention afin de pouvoir accompagner les élèves et stagiaires dans leurs apprentissages et dans la transmission des bonnes pratiques professionnelles.

 

D'autre part, le bureau local tient à rappeler que les personnes détenues ne sont pas propriétaires de leurs cellules, nous exigeons du changement dans les divisions.

 

Le bureau local tient à apporter son soutien à l'ensemble des personnels qui œuvrent quotidiennement pour la continuité du service publique.

Lire le communiqué

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr