PREJ de Rennes : INCROYABLE MAIS VRAI !

 

À QUAND LA PREMIÈRE LÉGION D’HONNEUR À TITRE POSTHUME DANS LA PÉNITENTIAIRE ?

 

Le 26 juin 2019 a eu lieu une extraction judiciaire d’un détenu en escorte 3. Cette extraction a été effectuée par les PREJ72 et PREJ44 pour une présentation du détenu sur PARIS.

 

En plus d’apprendre du jour au lendemain cette mission qui impose une nuit sur place, les agents s’attendent à une préparation de mission « farfelue ».

 

Et à juste titre ! Quelle ne fut pas la surprise pour les agents qui, consciencieux dans leur travail, ont commencé à regarder l’ordre de mission, constatant que le détenu est un CCR3 pour des faits de terrorisme !!!

 

« 3 agents + 1 Gradé ?! »

Ce n’est pas possible, ce n’est pas ce que dit la doctrine d’emploi nationale !!! »

 

Qu’à cela ne tienne, ils préviennent leur hiérarchie directe qui prend attache auprès du gradé de Nantes, positionné sur la mission, et l’ARPEJ.

 

Réponse : « Non, mais ça va, on s’est renseigné, il n’y a pas de soutien extérieur, rien, donc pas besoin d’un autre agent ».

 

Mesdames, Messieurs, on ne vous demande pas d’estimer si cette personne détenue est une escorte 2+ ou une escorte 3-, comme vous aimez si bien le faire. C’est une escorte 3, c’est tout ce que vous avez à prendre en ligne de compte, sinon pourquoi ne pas l’avoir mis en escorte 2 ?!

 

A-t-on besoin de vous rappeler les faits de Tarascon, par exemple, ou d’ailleurs ?!

 

Êtes-vous prêts à assumer un drame ? À en prendre la responsabilité auprès de nos proches et ceux d’éventuelles autres victimes ??

 

« La sagesse de l’homme prudent, c’est l’intelligence : La folie des insensés, c’est la tromperie »

 

Force Ouvrière exige le respect strict de la doctrine d’emploi nationale du 24 octobre 2014 en termes de moyens humains sur les escortes.

 

Force Ouvrière demande à ce que cesse toutes ces manipulations et ces bricolages en termes de planifications des missions.

 

Force Ouvrière demande une programmation des missions en amont comme cela était le cas il y a encore peu de temps.

 

Nous ne risquerons pas nos vies en conséquence de votre négligence ! À BON ENTENDEUR !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr