Prison de Tarascon : Déclaration liminaire

13/06/2019

 

Madame la Directrice,

 

Madame, Messieurs les membres du Comité Technique,

 

Tout d'abord, les membres du bureau du Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre de Détention de Tarascon, tiennent à saluer le courage de l'ensemble du personnel de Surveillance, et plus particulièrement de celles et ceux qui ont été victimes d'agressions physiques et/ou psychologiques, ces derniers mois sur notre établissement.

 

En effet, la sécurité des agents et de l'ensemble des personnels de notre établissement, est une priorité pour notre organisation syndicale, et c'est aussi le sujet principal de l'ordre du jour que nous avons reçu.

 

Toutefois FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire reste méfiant, nous pouvons constater que la direction locale a travaillé sans aucune concertation. Au lieu de consulter les « véritables professionnels » du terrain, elle a confié ce projet à des non-initiés de la coursive, ne travaillant pas en service de nuit et très peu au contact de la population pénale.

 

Il n'en demeure pas moins, que l'investissement de notre organisation sur ce sujet, nous sert de boussole pour apprécier vos propositions à l'ordre du jour et plus particulièrement les sujets concernant :

 

• Le port des gilets pare lame,

• Comment lutter contre les violences en détention,

• La programmation des réunions de synthèse,

• Le point sur les Extractions Judiciaires Vicinales (EJV) et les Unités de Vies Familiales (UVF).

 

En premier lieu, comme nous l'avons ouvertement dénoncé sur le tract « C'est pas moi !!! C'est lui !!! » daté du 24 mai 2019, FORCE OUVRIÈRE reste opposé à l'ouverture d' « UVF Discount ».

 

N’ayez donc pas la mémoire courte, et souvenez-vous quand des terroristes islamistes jetaient l’effroi en tentant d'assassiner le binôme de Surveillant affecté sur l'UVF du Centre Pénitentiaire d'Alençon-Condé-sur-Sarthe ... C'est ce binômage qui n'a pas endeuillé la France Pénitentiaire !!!

 

Mais encore, l'affaire de pédophilie qui a secoué, il y a quelques années, les UVF du Centre Pénitentiaire d'Avignon-le-Pontet ? N'est-ce pas le professionnalisme des agents en binômage qui a permis de mettre fin au crime qui se perpétrait dans ses lieux ?

 

FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire dénonce la volonté de la DISP de Marseille d'ouvrir des UVF au rabais. Alors n'oubliez pas, FORCE OUVRIÈRE vous rappelle votre devoir de protection. Si vous ne préservez pas la santé et la sécurité de vos agents, des intervenants mais aussi des détenus et leurs familles, c'est votre responsabilité qui sera engagée et non celle du Directeur Interrégional des Services Pénitentiaire de Marseille.

 

Pour ce qui est du gilet pare lame, notre organisation restera méfiante sur sa mise en place et sur la volonté locale de le faire porter à l'ensemble des agents. Si sur certains postes cela peut apporter une plue-value, il n'en est pas de même pour d'autres postes. Il est essentiel pour FORCE OUVRIÈRE que les débats qui s'ouvriront, contribuent à assurer et à maintenir un environnement de travail optimal en terme de sécurité ainsi qu'en terme de qualité de travail.

 

En ce qui concerne les autre ordres du jour, FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire restera vigilant et s'opposera aux atteintes des conditions de travail des personnel de Surveillance, qui exercent au quotidien sur nos coursives, à contrario de « l'intelligentsia » locale.

 

Les membres élus FORCE OUVRIÈRE, porte-parole pour l'ensemble des agents de notre établissement, tiennent à remercier l'ensemble des personnels pour le professionnalisme dont ils font preuve au quotidien, FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire travaillera pour le bien être de toutes et de tous ceux que nous représentons, avec nos idées, nos convictions, notre liberté.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr